[News-Club] Le Collectif Ultras Paris a fêté les 30 ans du Virage Auteuil

Publié le

Les membres du Collectif Ultras Paris se sont rassemblés mardi soir devant le Parc des Princes pour fêter le trentième anniversaire du Virage Auteuil. Avec des feux d’artifice, des chants et une pluie de fumigènes.

Des dizaines de membres du Collectif Ultras Paris se sont rassemblés devant le stade pour célébrer les trente ans du Virage Auteuil, inauguré le 26 octobre 1991.

Une grande bâche a été déployée à l’entrée de la tribune. Les supporters du PSG ont entonné de nombreux chants, tiré des feux d’artifice et craqué une pluie de fumigènes. Certains se sont placés de manière à former le nombre 30, en tenant une torche à la main.

Le CUP a partagé des images de la soirée avec un message clair : “A l’ancienne comme à la nouvelle génération, l’histoire n’est pas finie…” Créé sous l’ère Canal +, à l’époque où Michel Denisot était président du club, le Virage Auteuil est aujourd’hui le fief des ultras parisiens. A l’origine, les dirigeants du PSG avaient facilité son lancement afin d’apporter un contrepoids à la réputation sulfureuse du Kop de Boulogne (installé depuis les années 1980), sur fond de violence et de racisme.

Les Supras et les Lutece Falco ont d’abord animé la partie haute du virage, avant que les Tigris n’investissent le bas dans les années 1990. Avec une petite bande de bagarreurs au milieu, réunie derrière la bâche “Karsud”. Et les Authentiks massés dans le quart de virage G, en prolongement de la tribune.

Autant d’entités qui ont cohabité durant près de vingt ans, sans forcément toujours s’entendre. Au fils des années, les choses ont largement dégénéré avec les habitués du KOB situé en face, qui abritait lui aussi des profils très variés, mais globalement opposés à ceux d’Auteuil. Jusqu’à ce que la situation devienne totalement incontrôlable. A domicile comme en déplacement.

Les nombreux affrontements entre groupes rivaux (parfois loin des stades) ont abouti à la mort de Yann Lorence, un membre de Boulogne, en marge d’un PSG-OM le 28 février 2010. Les associations de supporters restantes ont alors été dissoutes et le Parc des Princes a fermé ses portes aux ultras, sous l’impulsion du plan Leproux. Juste avant l’arrivée des propriétaires qataris l’été suivant.

Le PSG sanctionné après son match face au Real Madrid: le virage Auteuil  sera fermé - Le Soir

Il a ensuite fallu attendre six ans avant le Collectif Ultras Paris se forme et soit autorisé à réinvestir les gradins. Uniquement à Auteuil. Là encore avec plusieurs sous-groupes, mais cette fois tous rassemblés sous la bannière du CUP.

LTDPSG souhaite un joyeux anniversaire au Virage Auteuil et adresse une grande pensée à tous les disparus qui lui ont permis d’être reconnu sur la scène mondiale.