[News-Club] Le PSG propose de donner le nom de Guy Crescent à la nouvelle voie de son futur Training Center

Publié le

Le 18 décembre prochain sera inaugurée à Poissy, l’une des voies d’accès au prochain centre d’entraînement du Paris Saint-Germain, actuellement en chantier. Le club souhaiterait la baptiser du nom d’un de ses fondateurs.

Favorisant les mobilités douces, une nouvelle voie de circulation vient d’être créée sur la commune de Poissy. Desservant les futurs équipements du Paris Saint-Germain Training Center, elle a nécessité 11 mois de travaux. Sur 660 mètres de longueur, ses aménagements comportent une piste cyclable protégée, et ont abouti à la plantation de 115 arbres et plus de 500 végétaux. En plus de la valorisation du patrimoine paysager local, cette voix permet de fluidifier la circulation et de sécuriser tous les modes de déplacement.

Paris Saint-Germain Training Center : obtention de l'autorisation  environnementale et des permis de construire | Paris Saint-Germain

À l’occasion de l’inauguration de cette rue, le Paris Saint-Germain qui commémore cette année ses cinquante ans, aimerait la nommer d’après l’un de ses fondateurs, le regretté Guy Crescent. Il en a fait la demande à la ville de Poissy, auprès de son maire Karl Olive, et sous réserve de la validation du Conseil Municipal de la ville de Poissy.

Nasser Al-Khelaïfi, Président du Paris Saint-Germain, rend hommage à Guy Crescent : « Passionné de sport, Guy Crescent qui fût l’un de mes illustres prédécesseurs, était un homme de caractère qui a connu une belle carrière professionnelle. Il était également très impliqué dans le monde associatif. J’ai eu la chance d’accueillir régulièrement sa famille qui perpétue sa mémoire et sa fidélité au club en se rendant régulièrement au Parc des princes. Parce que Guy Crescent a joué un rôle moteur important à un moment historique pour notre club, donner une rue à son engagement est la plus belle manière de l’honorer. »

À l’origine de la création du tout nouveau Paris Saint-Germain en 1970 avec Pierre-Etienne Guyot et Henri Patrelle, Guy Crescent deviendra à cinquante et un ans le président du tout nouveau club de la Capitale, le 2e de l’histoire des Rouge et Bleu.