[News-Formation] La citation de la semaine : Aimé Jacquet

Publié le

Chaque semaine, découvrez une citation (liée au monde du football) qui a retenu toute notre attention. Après Johan Cruyff, Zinédine Zidane et Valéry Lobanovsky, c’est au tour d’Aimé Jacquet de nous faire méditer le temps d’un instant.

À ses débuts, entre 1960 et 1975, Aimé Jacquet était un footballeur qui jouait au poste de milieu de terrain. Après avoir débuté dans l’équipe de son village natal, il est recruté par l’AS Saint-Étienne. Rapidement, il devient joueur titulaire alors que le football se professionnalise.

Résultat de recherche d'images pour "aimé jacquet joueur ol"

Il quitte finalement Saint-Étienne en 1973 pour intégrer l’Olympique Lyonnais où il joue deux saisons avant de mettre fin à sa carrière de joueur.

Un an après avoir quitté l’OL en tant que footballeur, Aimé Jacquet y revient, cette fois à la tête de la direction technique. Il conservera ce poste quatre ans.

Résultat de recherche d'images pour "aimé jacquet bordeaux"

Par la suite, entre 1980 et 1989, Aimé Jacquet devient entraîneur de l’équipe des Girondins de Bordeaux. Grâce à lui, les Bordelais remportent plusieurs coupes nationales (1984, 1985, 1986 et 1987) et participent à toutes les Coupes de l’UEFA (dont la finale de 1983, perdue contre Stuttgart), à la Coupe des champions (demi-finale en 1985) et à la Coupe des Coupes (demi-finale en 1987).

Aimé Jacquet tombe ensuite un peu dans l’oubli en passant successivement par les clubs de Montpellier et de Nancy. Il sort de l’ombre en intégrant la direction technique nationale.

Résultat de recherche d'images pour "aimé jacquet joueur"

Mais c’est surtout en tant qu’entraîneur de l’équipe de France, poste auquel il accède en 1993, qu’il connaît son heure de gloire. En effet, il mène les Bleus jusqu’à la demi-finale de la Coupe d’Europe 1996 avec trente victoires consécutives. L’équipe de France d’Aimé Jacquet accède finalement à la Coupe du monde 1998 (organisée en France) où les Bleus deviendront champions du monde en finale face au Brésil (3-0).

La fin de la carrière d’Aimé Jacquet se fera en tant que directeur technique national, poste qu’il quitte en 2006. Il intervient par la suite comme consultant et commentateur pour certains matchs télévisés sur Canal+.

Image associée

12 juillet 1998 : Les Bleus champions du monde

A Saint-Denis, lors de la finale de la coupe du monde de football au stade de France, les joueurs français accèdent pour la première fois de leur histoire au titre suprême de champions du monde. Les deux buts de Zinedine Zidane dans la première mi-temps et celui d’Emmanuel Petit à la 90e minute ont eu raison de l’équipe du Brésil pourtant championne du monde en titre. Les joueurs d’Aimé Jacquet sont élevés au rang de héros nationaux. Des millions des français sortent dans les rues en s’écriant « Un, deux, trois, zéro!! ». La France vit un moment historique.