[News-Formation] La FFF suspend l’ensemble de ses compétitions

Publié le

Déclaration de Noël Le Graët, Président de la FFF, à la suite des annonces du Président de la République. 

« Les annonces du Président de la République conduisent la Fédération Française de Football à prendre ses responsabilités pour contribuer sans ambiguïté à endiguer la crise sanitaire qui frappe notre pays. En conséquence, je souhaite annoncer dès ce soir la suspension de l’ensemble des activités et compétitions gérées par la Fédération, ses ligues et ses districts, sur l’ensemble du territoire. Ainsi, tous les championnats amateurs féminins et masculins, de toutes les catégories d’âge, les divers tournois et rassemblements, les entraînements et l’activité des écoles de football sont interrompus à compter de demain vendredi 13 mars, et jusqu’à nouvel ordre. Ils reprendront dès que les conditions sanitaires le permettront. »

Comme en Italie, en Espagne, voire au Portugal, la Ligue 1 pourrait également être suspendue à cause de la propagation du coronavirus Covid-19 en Europe. En effet, le conseil d’administration de la Ligue de football professionnel (LFP) se réunira vendredi à partir de 10h et décidera, après s’être entretenue avec les présidents de clubs, si elle maintient les rencontres de L1 et L2 à huis clos jusqu’au 15 avril comme cela était prévu initialement ou si elle suspend le championnat de France jusqu’à nouvel ordre.

Lors des dernières heures, Christophe Galtier et André Villas-Boas, notamment, ont estimé que la poursuite de la Ligue 1 dans ces conditions n’avait plus beaucoup de sens. « Mon opinion est qu’il faut tout suspendre au plus vite. Je suis prêt à ce qu’on suspende mon salaire, mais ma priorité, c’est la santé« , a expliqué ce jeudi en conférence de presse l’entraîneur portugais de l’Olympique de Marseille qui a pointé du doigt la présence de milliers de supporters parisiens aux abords du Parc des Princes mercredi soir pendant PSG-Dortmund.

Ce lundi, Roxana Maracineanu, la ministre des Sports, a appelé aux huis clos alors que l’interdiction de jouer des matchs avec plus de 1 000 spectateurs avait été décrétée la veille par le Gouvernement. « Ce que je préconise, c’est la continuité sportive« , a-t-elle expliqué. Cependant en à peine trois jours, la crise sanitaire liée au coronavirus s’est empirée en Europe entraînant une multitude de reports ou d’annulations d’événements sportifs. C’est dans ce contexte que la LFP va décider de la suite à donner au championnat de France.