[News-Formation] Perle Morroni élue meilleure Latérale Gauche de la décennie formée au PSG

Publié le

Vous êtes plus de 1 000 à avoir voté pour élire la meilleure Latérale Gauche de la décennie, formée au PSG. C’est Perle Morroni (née le 15 octobre 1997) qui compte le plus grand nombre de citations (512 voix), devançant Jade Le Guilly (331 voix). Le podium est complété par Coline Bouby (95 voix).

Lire aussi > Alice PinguetSantana SahraouiAlice SombathHawa Cissoko

Perle pratique le football au Montpellier HSC, de 2006 à 2012, avec un intermède de deux années à l’AS Lattoise entre 2007 et 2009. C’est en 2012 que la gauchère de poche (1m58) débarque à l’INF Clairefontaine et donc au PSG en parallèle.

« Je suis née à Montpellier et j’allais voir les matchs à la Paillade quand j’étais petite. C’est beau de porter le maillot d’où l’on est native. Je suis originaire de Montpellier mais le PSG a toujours été mon club préféré, celui que j’ai toujours admiré. Que ce soit la capitale, la plus grande ville et donc le plus grand club. Ça représente beaucoup. Les couleurs et le maillot sont magnifiques. Ça a toujours été mon club de cœur, même si je ne suis pas née à Paris. Puis quand je suis arrivée ici, on m’a bien accueillie. Donc le PSG, c’est un peu comme ma famille. »

Un an plus tard seulement, elle participe avec l’équipe de France U17 au championnat d’Europe en Angleterre. Elle dispute les trois matches du premier tour, là l’issue duquel les Bleuettes furent éliminées.

En 2015, elle signe son premier contrat pro avec le PSG à l’âge de 17 ans.

Un an plus tard, elle décroche le titre de champion de France U19 sous la coupe de Pierre-Yves Bodineau. Dans la foulée, elle prolonge son contrat professionnel jusqu’en 2019.

Le mois suivant, elle remporte l’Euro U19 avec les Bleuettes en Slovaquie, lors duquel elle dispute cinq matches. À cette occasion, elle inscrit un but contre la Slovaquie.

En janvier 2018, Perle a rejoint Elise Bussaglia au FC Barcelone, la «pionnière», en Catalogne. « Au PSG, je n’avais plus trop de temps de jeu. Quand j’ai su que Barcelone avait besoin d’une arrière gauche avec la blessure de Leila (Ouahabi), ça m’a poussé à aller là-bas ». A Paris, le coach préférait la faire jouer un cran plus haut, mais Perle Morroni se sent plus à l’aise en défense et a décidé donc de quitter la capitale pour se relancer. Elle y joue 4 rencontres avec l’équipe fanion, décrochant au passage le titre de champion d’Espagne.

En janvier 2019, elle prolonge de nouveau son contrat jusqu’en 2021. A l’issue de la saison 2018/2019, elle est élue meilleure latérale gauche de la D1 Arkema.

En concurrence avec Amel Majri et Sakina Karchaoui sur le côté gauche de la défense des Bleues, la native de Montpellier n’est malheureusement pas sélectionnée pour la Coupe du monde 2019 en France. « Forcément, d’autant plus que la compétition était en France. J’ai des amies et collègues du PSG qui l’ont jouée donc j’ai regardé attentivement. On voyait l’engouement autour du tournoi. Je suis même allée voir le quart de finale France-USA au Parc des Princes. C’était un bel événement, car je n’ai jamais vu le stade rempli et une telle ambiance pour les filles. Franchement chapeau, c’était vraiment beau ! Si elles étaient passées, ça aurait été encore mieux mais c’est comme ça. Je pense malgré tout que ça a fait avancer le football féminin. »

Image

Perle est toutefois retenue pour disputer le Tournoi de France en mars dernier. Pour sa première cape, elle participe à la victoire (1-0) contre le Brésil. Elle enchaîne avec une seconde titularisation face aux Pays-Bas (3-3), synonyme de premier Trophée remporté avec les A.

À la question de savoir si un joueur l’a inspiré dans sa jeunesse, Perle Morroni l’affirme : « Cristiano Ronaldo ! En plus d’avoir un très grand talent, ce qui me plaît chez lui, c’est son travail et sa détermination. C’est vraiment un exemple et je pense que c’est le meilleur au monde pour ça. »

A défaut du Ballon d’Or, Perle pourra toujours se vanter d’être la meilleure Latérale Gauche formée au club. A ce jour, elle compte 71 apparitions avec le PSG en pro, pour 4 buts inscrits.

L’avis de Nyto, Président-Fondateur de LTDPSG

« Récompense logique pour Perle. Elle possède la panoplie complète de la latérale moderne, tant à l’aise défensivement qu’offensivement. Ces dernières années, elle a véritablement amélioré son endurance pour avoir un meilleur volume de jeu et est devenue plus efficace dans le domaine offensif. Bien évidemment, il lui faudra sans cesse travailler son pied droit ainsi que son jeu de tête, mais ses progrès sont incontestables en comparaison avec le niveau qu’elle possédait à son arrivée au club. Elle fut la toute première de sa promotion à signer un contrat pro. C’était la plus bosseuse, celle qui avait l’attitude la plus professionnelle. Elle était discrète et travaillait bien. Aujourd’hui, elle peut être très fière d’elle. Son frère l’est sûrement… »

Prochain RDV : Meilleure milieu défensif