[News-Formation] Quatre Titis au coeur de la série documentaire « Face à leur destin »

Publié le

Le Paris Saint-Germain poursuit sa collaboration avec la jeune réalisatrice Léna Jennequin (15 ans), avec une toute nouvelle série documentaire intitulée « Face à leur destin », réalisée autour de quatre jeunes du Paris Saint-Germain. C’est la première fois qu’un tel projet de série est tourné auprès des jeunes de ces catégories d’âge au sein du club.

Après avoir réalisé le court métrage « Plus fort encore », où elle retrace le parcours et le quotidien de Siham Bacar, jeune joueur de l’Association Paris Saint-Germain, le club parisien est fier d’accompagner Léna Jennequin dans son nouveau projet de série documentaire.

Jeune réalisatrice prometteuse de 15 ans, Léna Jennequin a été primée d’un Clap d’Or Moteur ! au Festival de Cannes en juillet 2021. Léna grandit à Rocquencourt dans les Yvelines et, en tant que grande supportrice du Paris Saint-Germain, elle ne rate aucun match de son club de cœur. Au début de la saison 2021-2022, elle contacte le Paris Saint-Germain avec un projet de série documentaire autour des jeunes du club, dans l’optique de « filmer des jeunes de son âge, avec son regard ».

De novembre 2021 à juin 2022, Léna a suivi la saison de Katia Imarazene et Eden Le Guilly (16 ans), qui sont en section U19 et de Younes Idder et Adam Ayari (14 ans) qui sont au Centre de Préformation du club. La jeune fille a capturé le quotidien de ces quatre talents, les réveils matinaux, les entraînements, les matchs, sans oublier leurs parcours scolaires et leurs moments en famille. Elle s’est créé une place invisible auprès d’eux pour les suivre de manière naturelle tout au long de la saison.

« Nous avons tout de suite été séduits par le projet de Léna, déclare Anthony Baca, Deputy digital director du Paris Saint-Germain. Léna est très surprenante de maturité et de professionnalisme. Elle a réussi à créer un lien de confiance avec les joueuses et joueurs et à capturer des moments uniques. Nous sommes très satisfaits de ce premier épisode qui met en avant la jeunesse et les talents du Paris Saint-Germain. Nous la remercions pour son implication sans faille, sa créativité, son perfectionnisme et nous lui souhaitons beaucoup de réussite pour la suite de sa carrière dans le cinéma. »

Ce projet original intitulé « Face à leur destin » prend la forme de quatre épisodes de 40 minutes avec une thématique différente développée dans chaque épisode. La sortie du premier épisode intitulé « Garder le rythme », est prévue pour le 23 juin à 18h sur les plateformes PSGTV et YouTube du club. Ce dernier établira le portrait des quatre jeunes suivis et plongera le spectateur dans leur quotidien bien rythmé.

Léna Jennequin, réalisatrice de la série documentaire, témoigne : « Je suis très fière de ce projet réalisé avec le Paris Saint-Germain et d’avoir pu mettre en lumière des jeunes qui, tout comme moi avec le cinéma, poursuivent un rêve d’enfant. Je voulais montrer la détermination des jeunes de nos âges qui se donnent les moyens de réussir et font des sacrifices pour espérer atteindre leurs objectifs. Ce tournage a été une très belle expérience humaine, je remercie tous les joueurs ainsi que le staff du club pour leur accueil chaleureux et leur aide précieuse pour que ce projet voie le jour. »

Les trois autres épisodes de la série seront diffusés dans le courant de l’été et aborderont à tour de rôle les thèmes suivants : les risques de blessures, la gestion des frustrations, la discipline, la nutrition, l’esprit d’équipe, les enjeux pour un sportif de haut niveau ainsi que les perspectives d’avenir.

À PROPOS DE LÉNA JENNEQUIN :

Léna naît à Neuilly sur Seine en août 2006 et grandit à Rocquencourt dans les Yvelines. À l’âge de 8 ans, elle fait sa première vidéo en duo avec son chat dans laquelle elle y teste des jouets. Elle demande alors à ses parents de lui créer sa chaîne YouTube pour qu’elle puisse poster ses vidéos, qu’elle réalise et monte seule sur un iPad. Elle se forme seule en regardant des tutos. Sa chaîne s’appellera « Léna et Robert » (du nom de son chat). Jusqu’à ses 14 ans, elle continue d’alimenter sa chaîne YouTube et s’intéresse de plus en plus au grand écran. Léna découvre les films cultes et les incontournables au cinéma. Elle filme ce qui l’inspire, ses amies proches deviennent alors les sujets de ses réalisations. Elle n’en délaisse pas pour autant son cursus scolaire brillant et annonce à l’âge de 12 ans qu’elle sera réalisatrice, et se bat pour faire son stage de 3ème à la régie de TF1 en pleine crise Covid. À 14 ans, elle s’inscrit au concours national Projet Moteur. Elle sera lauréate et montera les marches du Festival de Cannes pour y recevoir son Clap d’Or des mains de Thierry Frémaux. Depuis toute petite, elle ne rate aucun match du Paris Saint-Germain avec son père et ses amies. En juillet dernier à l’aube de ses 15 ans, elle propose son projet au Paris Saint-Germain « filmer avec son regard, des jeunes de son âge », Jean-Martial Ribes, ancien Directeur de la communication du club comprend son idée et lui donne toute sa confiance.