[News-Pros] Deneux (LFP) : « On n’a pas en l’état d’éléments précis et définitifs »

Publié le

Mercredi, la commission de discipline de la LFP a dévoilé les sanctions pour les joueurs impliqués dans l’accrochage lors du Classico remporté par l’Olympique de Marseille sur la pelouse du Paris Saint-Germain (1-0) dimanche en Ligue 1. Et à cette occasion, l’incident entre l’attaquant parisien Neymar et le défenseur central marseillais Alvaro Gonzalez, accusé d’avoir tenu des propos racistes, a été placé en instruction. Une procédure expliquée par le président de la commission Sébastien Deneux.

« Nous sommes une commission de discipline et on doit disposer d’éléments tangibles sur laquelle la commission doit investiguer. (…) On va continuer d’investiguer sur les images pour apprécier s’il y aura des sanctions disciplinaires. Ce mercredi, on était saisi pour des propos à caractères racistes, éventuels et supposés, rien n’est prouvé il faut parler avec la plus grande prudence. Cela permettra à l’instruction de révéler. S’il y a d’autres éléments (des éventuels propos homophobes de Neymar, ndlr), les parties pourront s’exprimer et la commission fera son travail. On sait qu’il y a eu un échange de propos. Les certitudes ne sont pas suffisantes pour convoquer les joueurs. On va continuer d’investiguer sur les images pour apprécier s’il y aura des sanctions disciplinaires vis-à-vis d’un tel ou d’un tel. On n’a pas en l’état d’éléments précis et définitifs. C’est sans préjugés », a fait savoir Deneux pour la presse.