[News-Pros] L1 : 56 joueurs présents à la CAN

Publié le

Pourvoyeur historique de talents pour la Ligue 1 Uber Eats, le continent africain s’apprête à lancer la 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Pour cette grande fête du football au Cameroun, du 9 janvier au 6 février, ce ne sont pas moins de 56 joueurs évoluant dans l’élite qui ont été appelés par leur sélection respective. Focus sur les clubs français les plus représentés et les sélections qui ont le plus pioché dans notre championnat.

Metz, le plus représenté

Avec 7 de ses joueurs présents au Cameroun, le FC Metz est le club de Ligue 1 Uber Eats le plus représenté dans cette CAN 2022. Farid Boulaya (ci-dessous) et Alexandre Oukidja avec l’Algérie, Dylan Bronn avec la Tunisie, Kiki Kouyaté avec le Mali, Habib Maïga avec la Côte d’Ivoire et Pape Matar Sarr avec le Sénégal seront les Grenats engagés dans la compétition. A eux sept, ils représentent 96 apparitions cette saison avec le FCM (84 titularisations) et 7613 minutes jouées, de loin le plus important temps de jeu parmi les clubs de l’élite concernant les joueurs appelés.

FC Metz : L'Algérien Farid Boulaya veut partir

Deuxièmes derrière les Mosellans, le FC Nantes et l’AS Saint-Etienne ont envoyé 5 de leurs joueurs au Cameroun. Avec Wahbi Khazri (Tunisie), Denis Bouanga (Gabon), Harold Moukoudi et Yvan Neyou (Cameroun) et Saïdou Sow (Guinée), les Verts ont vu cinq joueurs importants partir en sélection. Au total, ces derniers ont inscrit 12 buts cette saison, soit 71% des buts de leur club. Aucune autre formation de Ligue 1 Uber Eats n’approche ce pourcentage, le Clermont Foot arrivant deuxième de la catégorie avec 45% de ses buts inscrits par le seul Mohamed Bayo, appelé avec la Guinée. Jim Allevinah (Gabon) et Saïf-Eddine Khaoui (Tunisie/ci-dessous) sont les deux autres Clermontois convoqués pour cette CAN.

Dans le vestiaire de Clermont avec Saïf-Eddine Khaoui

Angers SCO, le Stade de Reims, le Stade Rennais et l’ESTAC Troyes arrivent ensuite avec 4 joueurs présents au Cameroun. Les Rennais devront remodeler leur arrière-garde avec les départs d’Alfred Gomis, Nayef Aguerd et Hamari Traoré, trois indiscutables, ainsi que celui de l’offensif Kamaldeen Sulemana (ci-dessous). A eux quatre, ces joueurs ont cumulé 5700 minutes de jeu – 2e plus gros temps de jeu derrière le FC Metz – et 71 apparitions, dont 64 titularisations.

https://imgresizer.eurosport.com/unsafe/1200x0/filters:format(jpeg):focal(1300x776:1302x774)/origin-imgresizer.eurosport.com/2021/10/19/3239510-66307468-2560-1440.jpg

A Angers, ce sont des joueurs efficaces qui vont être absents. En plus de Enzo Ebosse, Stéphane Bahoken (Cameroun/ci-dessous), Sofiane Boufal et Azzeddine Ounahi (Maroc) ont signé 9 buts cette saison, soit 35% des buts angevins, le troisième plus haut pourcentage en Ligue 1 Uber Eats derrière l’ASSE et le CF63.

Angers Sco. La preuve par le terrain par Stéphane Bahoken - Angers .maville.com

A noter que 19 clubs de Ligue 1 Uber Eats sur 20 comptent au moins un représentant dans cette CAN 2022, le LOSC étant la seule formation à n’avoir aucun joueur concerné.

Les 56 joueurs appelés par club

FC Metz (7) :

Sofiane Alakouch (Maroc)

Farid Boulaya et Alexandre Oukidja (Algérie)

Dylan Bronn (Tunisie)

Boubakar Kouyaté (Mali)

Habib Maïga (Côte d’Ivoire)

Pape Matar Sarr (Sénégal)

FC Nantes (5) :

Santiago Énème Bocari (Guinée équatoriale)

Jean-Charles Castelletto (Cameroun)

Kalifa Coulibaly et Charles Traoré (Mali)

Moses Simon (Nigeria)

AS Saint-Etienne (5) :

Denis Bouanga (Gabon)

Wahbi Khazri (Tunisie)

Harold Moukoudi et Yvan Neyou (Cameroun)

Saïdou Sow (Guinée)

Angers SCO (4) :

Stéphane Bahoken et Enzo Ebosse (Cameroun)

Sofiane Boufal et Azzeddine Ounahi (Maroc)

Stade de Reims (4) :

Moreto Cassama (Guinée-Bissau)

Moussa Doumbia et El Bilal Touré (Mali)

Ghislain Konan (Côte d’Ivoire)

Stade Rennais F.C. (4) :

Nayef Aguerd (Maroc)

Alfred Gomis (Sénégal)

Kamaldeen Sulemana (Ghana)

Hamari Traoré (Mali)

ESTAC Troyes (4) :

Issa Kaboré (Burkina Faso)

Rominigue Kouamé (Mali)

Mama Baldé (Guinée-Bissau)

Yoann Touzghar (Tunisie)

Clermont Foot (3) :

Jim Allevinah (Gabon)

Mohamed Bayo (Guinée)

Saïf-Eddine Khaoui (Tunisie)

Olympique Lyonnais (3) :

Tino Kadewere (Zimbabwe)

Islam Slimani (Algérie)

Karl Toko Ekambi (Cameroun)

Paris Saint-Germain (3) :

Abdou Diallo et Idrissa Gueye (Sénégal)

Achraf Hakimi (Maroc)

Girondins de Bordeaux (2) :

Gidéon Mensah (Ghana)

Junior Onana (Cameroun)

RC Lens (2) :

Ignatius Ganago (Cameroun)

Massadio Haïdara (Mali)

Olympique de Marseille (2) :

Bamba Dieng et Pape Gueye (Sénégal)

OGC Nice (2) :

Youcef Atal (Algérie)

Mario Lemina (Gabon)

RC Strasbourg Alsace (2) :

Habib Diallo (Sénégal)

Alexander Djiku (Ghana)

Stade Brestois 29 (1) :

Haris Belkebla (Algérie)

FC Lorient (1) :

Dango Ouattara (Burkina Faso)

AS Monaco (1) :

Pelé (Guinée-Bissau)

Montpellier Hérault SC (1) :

Ambroise Oyongo (Cameroun)

LOSC (aucun joueur concerné)

Un tiers des Lions Indomptables

Au niveau des sélections, c’est le Cameroun qui a fait appel au plus grand nombre de joueurs de Ligue 1 Uber Eats (9). Près d’un tiers (32%) des Lions Indomptables appelés évolue en effet dans notre championnat avec Stéphane Bahoken et Enzo Ebosse (Angers SCO), Junior Onana (Girondins de Bordeaux), Ignatius Ganago (RC Lens), Karl Toko Ekambi (OL), Ambroise Oyongo (Montpellier HSC), Jean-Charles Castelletto (FC Nantes), ainsi que Harold Moukoudi et Yvan Neyou (ASSE).

Le Mali (8 représentants) et le Sénégal (7) complètent le podium, alors que 15 des 24 nations engagées dans cette CAN comptent au moins un joueur de Ligue 1 Uber Eats dans leurs rangs.

Les 56 joueurs appelés par sélection

Cameroun (9) :

Stéphane Bahoken et Enzo Ebosse (Angers SCO)

Junior Onana (Girondins de Bordeaux)

Ignatius Ganago (RC Lens)

Karl Toko Ekambi (OL)

Ambroise Oyongo (Montpellier HSC)

Jean-Charles Castelletto (FC Nantes)

Harold Moukoudi et Yvan Neyou (ASSE)

Mali (8) :

Massadio Haïdara (RC Lens)

Boubakar Kouyaté (FC Metz)

Kalifa Coulibaly et Charles Traoré (FC Nantes)

Moussa Doumbia et El Bilal Touré (Stade de Reims)

Hamari Traoré (Stade Rennais)

Rominigue Kouamé (ESTAC Troyes)

Sénégal (7) :

Bamba Dieng et Pape Gueye (OM)

Pape Matar Sarr (FC Metz)

Abdou Diallo et Idrissa Gueye (PSG)

Alfred Gomis (Stade Rennais)

Habib Diallo (RC Strasbourg Alsace)

Maroc (5) :

Sofiane Boufal et Azzeddine Ounahi (Angers SCO)

Sofiane Alakouch (FC Metz)

Achraf Hakimi (PSG)

Nayef Aguerd (Stade Rennais)

Algérie (5) :

Haris Belkebla (Stade Brestois 29)

Islam Slimani (OL)

Farid Boulaya et Alexandre Oukidja (FC Metz)

Youcef Atal (OGC Nice)

Tunisie (4) :

Saïf-Eddine Khaoui (Clermont Foot)

Dylan Bronn (FC Metz)

Wahbi Khazri (ASSE)

Yoann Touzghar (ESTAC Troyes)

Gabon (3) :

Jim Allevinah (Clermont Foot)

Mario Lemina (OGC Nice)

Denis Bouanga (ASSE)

Ghana (3) :

Gideon Mensah (Girondins de Bordeaux)

Kamaldeen Sulemana (Stade Rennais)

Alexander Djiku (RC Strasbourg Alsace)

Guinée-Bissau (3) :

Pelé (AS Monaco)

Moreto Cassama (Stade de Reims)

Mama Baldé (ESTAC Troyes)

Burkina Faso (2) :

Dango Ouattara (FC Lorient)

Issa Kaboré (ESTAC Troyes)

Côte d’Ivoire (2) :

Habib Maïga (FC Metz)

Ghislain Konan (Stade de Reims)

Guinée (2) :

Mohamed Bayo (Clermont Foot)

Saïdou Sow (ASSE)

Guinée équatoriale (1) :

Santiago Énème Bocari (FC Nantes)

Nigeria (1) :

Moses Simon (FC Nantes)

Zimbabwe (1) :

Tino Kadewere (OL)

https://www.topmercato.com/wp-content/uploads/2022/01/Screenshot-2022-01-04-151832.png