[News-Pros] L1 : Pochettino, coach le plus victorieux !

Publié le

Découvrez le bilan en carrière des 20 entraîneurs qui officieront cette saison sur les bancs de Ligue 1 Uber Eats.

Antoine Kombouaré, le plus voyageur

Arrivé à quelques semaines de la fin de saison dernière, Antoine Kombouaré a réussi l’opération sauvetage du FC Nantes, remportant les Barrages contre le Toulouse FC, un de ses anciens clubs. L’ancien défenseur parisien dirige actuellement son 8e club différent dans l’élite. Celui avec qui il compte le plus de matchs dirigés ? Le Valenciennes FC (114 rencontres). Après VA, Antoine Kombouaré a coaché le PSG, le 2e club où il est resté le plus longtemps en poste dans l’élite (95 matchs).

Mauricio Pochettino, le plus victorieux

Arrivé en cours d’exercice sur le banc du PSG, Mauricio Pochettino a vécu une saison à rebondissements ponctuée par une victoire en Coupe de France, une place de dauphin en championnat et une élimination en demi-finales de la Ligue des Champions après avoir sorti le FC Barcelone et le Bayern Munich. Le technicien argentin est l’entraîneur en poste avec le pourcentage de victoires le plus élevé : 71%. Sous ses ordres, les Parisiens ont gagné 15 de leurs 21 matchs de championnat.

Claude Puel, le plus capé

Monaco, Lille, Lyon, Nice et Saint Etienne. Claude Puel a dirigé cinq des plus gros noms du football français. Il est tout simplement l’entraîneur qui possède le plus de matchs à son actif dans l’élite (635), devant Frédéric Antonetti (578). Champion de France en 2000 avec l’AS Monaco, Claude Puel a dirigé le LOSC pendant 228 rencontres (2002-2008). Le deuxième club où il est resté le plus longtemps est l’OGC Nice (152 matchs). Après presque trois ans outre-Manche, il est sur le banc des Verts depuis octobre 2019.

Le bilan en carrière des 20 entraîneurs en Ligue 1 Uber Eats :

Jean-Louis Gasset (Girondins de Bordeaux)

Istres FC : 19 matchs (5 victoires, 5 nuls, 9 défaites) ; 26% de victoires
Montpellier HSC : 56 matchs (15 victoires, 13 nuls, 28 défaites) ; 27% de victoires
AS Saint-Etienne : 58 matchs (29 victoires, 14 nuls, 15 défaites) ; 50% de victoires
Girondins de Bordeaux : 38 matchs (13 victoires, 6 nuls, 19 défaites) ; 34% de victoires

Total : 171 matchs (62 victoires, 38 nuls, 71 défaites) ; 36% de victoires

Michel Der Zakarian (Stade Brestois 29)

FC Nantes (avec Japhet N’Doram) : 14 matchs (3 victoires, 4 nuls, 7 défaites) ; 21% de victoires
FC Nantes : 117 matchs (35 victoires, 35 nuls, 47 défaites) ; 30% de victoires
Montpellier HSC : 142 matchs (51 victoires, 51 nuls, 40 défaites) ; 36% de victoires

Total : 273 matchs** (89 victoires, 90 nuls, 94 défaites) ; 33% de victoires

Franck Haise (RC Lens)

FC Lorient : 2 matchs (0 victoire, 1 nul, 1 défaite) : 0% de victoire
RC Lens : 38 matchs (15 victoires, 12 nuls, 11 défaites) : 39% de victoires

Total : 40 matchs (15 victoires, 13 nuls, 12 défaites) : 38% de victoires

Jocelyn Gourvennec (LOSC)

EA Guingamp : 139 matchs (41 victoires, 32 nuls, 66 défaites) : 29% de victoires
Girondins de Bordeaux : 59 matchs (21 victoires, 19 nuls, 19 défaites) : 36% de victoires

Total : 198 matchs (62 victoires, 51 nuls, 85 défaites) : 31% de victoires

Christophe Pélissier (FC Lorient)

Amiens SC : 76 matchs (21 victoires, 20 nuls, 35 défaites) : 28% de victoires
FC Lorient : 38 matchs (11 victoires, 9 nuls, 18 défaites) : 29% de victoires

Total : 114 matchs (32 victoires, 29 nuls, 53 défaites) : 28% de victoires

Jorge Sampaoli (Olympique de Marseille)

Olympique de Marseille : 11 matchs (6 victoires, 3 nuls, 2 défaites) : 55% de victoires

Total : 11 matchs (6 victoires, 3 nuls, 2 défaites) : 55% de victoires

Frédéric Antonetti (FC Metz)

SC Bastia : 205 matchs (74 victoires, 56 nuls, 75 défaites) : 36% de victoires
OGC Nice : 152 matchs (51 victoires, 53 nuls, 48 défaites) : 34% de victoires
Stade Rennais FC : 152 matchs (59 victoires, 38 nuls, 55 défaites) : 39% de victoires
LOSC : 37 matchs (16 victoires, 8 nuls, 13 défaites) : 43% de victoires
FC Metz : 32 matchs (10 victoires, 10 nuls, 12 défaites) : 31% de victoires

Total : 578 matchs (210 victoires, 165 nuls, 203 défaites) : 36% de victoires

Niko Kovac (AS Monaco)

AS Monaco : 38 matchs (24 victoires, 6 nuls, 8 défaites) : 63% de victoires

Total : 38 matchs (24 victoires, 6 nuls, 8 défaites) : 63% de victoires

Olivier Dall’Oglio (Montpellier Hérault SC)

Dijon FCO : 94 matchs (25 victoires, 26 nuls, 43 défaites) : 27% de victoires
Stade Brestois 29 : 66 matchs (19 victoires, 18 nuls, 29 défaites) : 29% de victoires

Total : 160 matchs (44 matchs, 44 nuls, 72 défaites) : 28% de victoires

Antoine Kombouaré (FC Nantes)

RC Strasbourg Alsace : 47 matchs (10 victoires, 17 nuls, 20 défaites) : 21% de victoires
Valenciennes FC : 114 matchs (33 victoires, 33 nuls, 48 défaites) : 29% de victoires
Paris Saint-Germain : 95 matchs (39 victoires, 30 nuls, 26 défaites) : 41% de victoires
RC Lens : 38 matchs (7 victoires, 8 nuls, 23 défaites) : 18% de victoires
EA Guingamp : 88 matchs (27 victoires, 23 nuls, 38 défaites) : 31% de victoires
Dijon FCO : 20 matchs (5 victoires, 3 nuls, 12 défaites) : 25% de victoires
Toulouse FC : 10 matchs (1 victoire, 0 nul, 9 défaites) : 10% de victoires
FC Nantes : 14 matchs (6 victoires, 3 nuls, 5 défaites) : 43% de victoires

Total : 426 matchs (128 victoires, 117 nuls, 181 défaites) : 30% de victoires

Christophe Galtier (OGC Nice)

Olympique de Marseille (avec Albert Emon) : 1 match (0 victoire, 0 nul, 1 défaite) : 0% de victoires
AS Saint-Etienne : 287 matchs (118 victoires, 86 nuls, 83 défaites) : 41% de victoires
LOSC : 123 matchs (66 victoires, 28 nuls, 29 défaites) : 54% de victoires

Total : 411 matchs (184 victoires, 114 nuls, 113 défaites) : 45% de victoires

Mauricio Pochettino (Paris Saint-Germain)

Paris Saint-Germain : 21 matchs (15 victoires, 2 nuls, 4 défaites) : 71% de victoires

Total : 21 matchs (15 victoires, 2 nuls, 4 défaites) : 71% de victoires

Oscar Garcia (Stade de Reims)

AS Saint-Etienne : 12 matchs (5 victoires, 3 nuls, 4 défaites) : 42% de victoires

Total : 12 matchs (5 victoires, 3 nuls, 4 défaites) : 42% de victoires

Bruno Génésio (Stade Rennais FC)

Olympique Lyonnais : 133 matchs (77 victoires, 25 nuls, 31 défaites) : 58% de victoires
Stade Rennais FC : 11 matchs (6 victoires, 2 nuls, 3 défaites) : 55% de victoires

Total : 144 matchs (83 victoires, 27 nuls, 34 défaites) : 58% de victoires

Claude Puel (AS Saint-Etienne)

AS Monaco : 83 matchs (42 victoires, 16 nuls, 25 défaites) : 51% de victoires
LOSC : 228 matchs (84 victoires, 77 nuls, 67 défaites) : 37% de victoires
Olympique Lyonnais : 114 matchs (57 victoires, 36 nuls, 21 défaites) : 50% de victoires
OGC Nice : 152 matchs (61 victoires, 34 nuls, 57 défaites) : 40% de victoires
AS Saint-Etienne : 58 matchs (18 victoires, 14 nuls, 26 défaites) : 31% de victoires

Total : 635 matchs (262 victoires, 177 nuls, 196 défaites) : 41% de victoires

Julien Stéphan (RC Strasbourg Alsace)

Stade Rennais FC : 77 matchs (34 victoires, 21 nuls, 22 défaites) : 44% de victoires

Total : 77 matchs (34 victoires, 21 nuls, 22 défaites) : 44% de victoires