[News-Pros] Le PSG affrontera Saint-Etienne en finale de la Coupe de France

Publié le

Les Stéphanois se sont imposés dans les arrêts de jeu (2-1), jeudi soir, face au Stade Rennais et affronteront le PSG en finale de Coupe de France, le samedi 25 avril au Stade de France.

Vainqueur de la compétition à 12 reprises (en 1982, 1983, 1993, 1995, 1998, 2004, 2006, 2010, 2015, 2016, 2017 et 2018 – record national), le club de la capitale, qui a éliminé Linas-Montlhéry (6-0), Lorient (1-0), Pau (2-0), Dijon (6-1) et Lyon (5-1), « recevra » (suite au tirage au sort) donc l’actuel 16e de Ligue 1, qui s’est qualifié en s’imposant contre Bastia-Borgo (3-0), le Paris FC (3-2), Monaco (1-0), Épinal (2-1) et Rennes (2-1), et qui a soulevé 6 fois le trophée (en 1962, 1968, 1970, 1974, 1975 et 1977).

/media/112382/papier-1.jpg

Parisiens et Stéphanois se sont déjà croisés à deux reprises cette saison. Tout d’abord le dimanche 15 décembre lors de la 18e journée de Ligue 1, avec une victoire 4-0 des Rouge et Bleu au Stade Geoffroy Guichard à la clé grâce à des réalisations de Neymar Jr (9e), Mbappé (43e, 89e) et Icardi (72e).

Ils se sont affrontés une deuxième fois le mercredi 8 janvier à l’occasion des quarts de finale de la Coupe de la Ligue, pour un succès 6-1 des hommes de Thomas Tuchel au Parc des Princes grâce à des buts d’Icardi (2e, 49e, 57e), Neymar Jr (39e), Moulin (44e c.s.c.) et Mbappé (67e), malgré la réduction du score de Cabaye (71e).

Les deux formations se croiseront également une semaine avant la finale, lors de la 33e journée de championnat, au Parc des Princes.

/media/112383/papier-2.jpg

Les deux clubs se sont déjà affrontés dans l’épreuve au cours de leur histoire, avec 3 succès du club de la capitale à la clé : déjà lors de la finale de l’édition 1982 au Parc des Princes (2-2 a.p., 6 t.a.b. à 5), pour le premier titre majeur de l’histoire du Paris Saint-Germain et la dernière apparition au dernier acte de la compétition des Verts, en demi-finales en 2014-2015 également à Paris (4-1), et en quarts de finale la saison suivante dans le Forez (3-1).