[News-Pros] Le Sénégal de Diallo, Gueye et Ballo Touré remporte la CAN 2021 !

Publié le

Le Sénégal est champion d’Afrique ! Au terme d’une rencontre intense, le Sénégal a pris le dessus sur l’Égypte (0-0, 4-2 tab), ce dimanche, lors de la 33e finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Les Lions de la Téranga succèdent à l’Algérie au palmarès de la compétition.

Comme en 2019, la finale partait fort. Comme en 2019, elle commençait mal pour le Sénégal puisque Mané voyait son penalty être repoussé par l’incroyable Gabaski. Malgré ce coup dur, les Lions de la Téranga poursuivaient leur domination avec deux centres dangereux d’Ismaïla Sarr que Mané ne parvenait pas à reprendre. En face, Salah était plutôt bien contenu même si le capitaine égyptien s’offrait un petit festival entre quatre joueurs conclu par une frappe trop molle pour inquiéter Mendy.

Image

Au fil des minutes, la pelouse se dégradait considérablement, ce qui ne facilitait pas la circulation du ballon. Dans le même temps, les Pharaons, globalement peu portés vers l’avant, faisaient parler leur expérience pour endormir peu à peu leurs adversaires avec des fautes plus ou moins rugueuses. Avant la pause, Salah n’était toutefois pas loin de refroidir le Sénégal sur une lourde frappe au premier poteau magnifiquement détournée par Mendy.

Au retour des vestiaires, le Sénégal accélérait la cadence. Mais à chaque fois que le ballon traînait dans la surface, Gabaski se jetait comme un mort de faim pour rassurer ses défenseurs. Peu à peu, une immense tension s’installait à Yaoundé, où les deux équipes luttaient pour éviter de prendre ce but qui pouvait être fatal. En dépit des trois prolongations disputées en dix jours, les Égyptiens affichaient une force mentale assez incroyable pour contenir les Sénégalais.

Image

Dans le dernier quart d’heure, les Pharaons inversaient même la tendance sur une courte période en passant proches du but sur une tête de Marwan. Une chaude alerte pour les partenaires de Mendy, beaucoup plus prudents mais toujours aussi peu créatifs et précis sur les phases offensives. Pour ne rien arranger, le fatigue se faisait clairement ressentir alors que la pelouse, dans un piteux état, empêchait les joueurs d’avoir de bons appuis.

Image

Durant la prolongation, Gabaski réalisait encore une fois le show en sortant tour à tour deux énormes occasions de Dieng puis en repoussant d’une belle manchette une lourde frappe du Marseillais. Mendy n’était pas en reste puisqu’il était lui aussi décisif sur un tir puissant de Marwan. Lors de la séance des tirs au but, c’était finalement le Sénégal qui prenait le dessus suite aux ratés d’Abdelmonem et de Lasheen. Un premier titre dans l’histoire du football sénégalais, enfin !

Pour la première fois de son histoire, le Sénégal a remporté la CAN en prenant le dessus sur l’Égypte (0-0, 4-2 tab), ce dimanche lors de la finale à Yaoundé. Auteur de 3 buts et de 2 passes décisives, Sadio Mané a logiquement été élu meilleur joueur de la compétition. De son côté, Édouard Mendy, qui n’a encaissé que deux buts sur cette épreuve, a été nommé meilleur gardien. Les Lions de la Téranga succèdent respectivement à Ismaël Bennacer et Rais M’Bolhi.

Exceptionnel durant quasiment un mois, Vincent Aboubakar termine très nettement meilleur buteur de la CAN au Cameroun, remportée par le Sénégal. Le Lion Indomptable, auteur de 8 buts en 7 matchs, finit largement devant son compère en sélection, Karl Toko Ekambi (5 buts). L’attaquant d’Al Nassr réalise la deuxième meilleure performance de l’histoire de l’épreuve à égalité avec Laurent Pokou (8 buts avec la Côte d’Ivoire en 1970) sans réussir à battre le record historique de Pierre Ndaye Mulamba (9 buts avec le Zaïre en 1974).

Image