[News-Pros] L’UNFP veut « renoncer » à la saison, la LFP lui répond !

Publié le

Tous unis face au Covid-19. Depuis un peu plus d’un mois maintenant, de nombreux clubs et joueurs se mobilisent et multiplient les initiatives pour aider à lutter contre l’épidémie de coronavirus. Un match que tout le monde du football joue sous le même maillot.

En revanche, il y a d’autres points comme les salaires ou la reprise de la saison 2019-20 qui font débat au sein de notre pays. Et ce lundi, Sylvain Kastendeuch, le co-président de l’UNFP (syndicat des joueurs), a indiqué dans les colonnes du journal Le Monde, que les footballeurs n’étaient pas disposés à reprendre le championnat. « L’analyse médicale menée par l’UNFP et la Fifpro (Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels, NDLR) alerte sur les risques physiques élevés en cas de matchs organisés tous les trois jours après une si longue période d’arrêt : fatigue accentuée et augmentation par six de l’incidence des blessures musculaires dès la fin du deuxième match, baisse de la performance ».

Puis, il a ajouté : « Ces risques doivent-ils être pris ? La question mérite d’être posée, car c’est un enjeu véritable pour les joueurs, pour leur carrière, au-delà, pour l’ensemble de la filière et, surtout, pour le spectacle que le football pourra offrir. Sera-t-il en mesure de répondre aux attentes, d’autant plus en ces temps difficiles ? Nous devons y réfléchir collectivement. Quel sens les footballeurs pourront-ils donner à leur activité sur le terrain s’ils ne peuvent l’exercer en présence de supporteurs au plus près d’eux ? Dans les tribunes ! L’urgence économique ne doit pas prendre le pas sur l’impératif de santé publique ». Le message est donc clair et limpide. L’UNFP réclame donc l’arrêt du championnat de France.

La LFP répond et met les points sur les i

Une sortie médiatique à laquelle la Ligue de Football Professionnel, plutôt discrète, a répliqué. « Compte tenu des nombreuses prises de parole sur le sujet de la reprise de Ligue 1 et de Ligue 2, la LFP tient à rappeler et préciser les faits suivants :

 1. Le Bureau du Conseil d’Administration a voté à l’unanimité le 10 avril dernier un projet concernant la reprise des championnats de Ligue 1 et Ligue 2. Une des hypothèses prévoit notamment la fin des championnats 2019/2020 (hors barrages) le 25 juillet et une reprise les 22 et 23 août 2020 de la saison 2020/2021. Cette même hypothèse prévoit un redémarrage de la saison 2019/2020 le 17 juin 2020.

 2. La LFP est maintenant en attente des modalités de déconfinement que le gouvernement annoncera à la fin du mois d’avril, et en particulier les conditions dans lesquelles les matchs pourraient se jouer à huis clos.

 3. La LFP est également en attente des recommandations de l’UEFA, qui seront présentées lors de son comité exécutif du 23 avril, ainsi que du calendrier des matchs de Ligue des Champions.

 4. Enfin et surtout, la LFP a demandé à la commission médicale de la FFF et au représentant des médecins au Conseil d’Administration de la LFP d’élaborer un protocole sanitaire et médical de reprise des entraînements à l’instar de ce qu’ont annoncé la semaine dernière les principaux championnats européens (Bundesliga, Serie A, Liga) ».

La LFP a ensuite précisé : « Depuis le début de cette crise, la LFP et tous les acteurs du football ont placé la santé comme la priorité des priorités. Dans ce contexte, la LFP a toujours suivi scrupuleusement les consignes du gouvernement, et travaille en lien avec le Ministère des Sports et le Ministère de l’Intérieur pour étudier les meilleures conditions de la reprise garantissant d’abord la santé de tous les acteurs ainsi que l’équité sportive et la pérennité économique du football professionnel ».

Une grosse mise au point donc de la part de la Ligue de Football Professionnel, qui assure ne vouloir prendre aucun risque et qui reste très attentive aux annonces aussi bien gouvernementales que de la part de l’UEFA.