[News-Pros] Marquinhos : « Le foot, c’est cette énergie que le public nous transmet pendant qu’on joue »

Publié le

Avant la rencontre de la 3e journée face à Leipzig, ce mardi 19 octobre à 21h au Parc des Princes, le défenseur du Paris Saint-Germain Marquinhos est revenu pour PSG TV sur le début de la phase de groupes de l’UEFA Champions League du club de la capitale.

Marquinhos, les débuts du club en UEFA Champions League n’ont pas été simples avec un match nul 1-1 avec Bruges, avant une prestation de très haut niveau contre Manchester City et une victoire 2-0…

« Oui, c’est vrai. Même si l’on ne nous croit pas forcément, on dit souvent que les matches de Champions League sont toujours difficiles. Bruges l’a prouvé avec les deux premiers matches qu’il a fait cette saison. Ils ont montré qu’ils pouvaient jouer contre de grandes équipes qui ont des grands joueurs, et qu’ils étaient prêts. La Champions League, c’est ça. Il faut jouer à cent pour cent tous les matches parce qu’il n’y a pas de rencontre facile, pas de match gagné avant le coup d’envoi. Nous avons montré ça lors de ce match contre Manchester City, et il faut continuer ainsi parce qu’on a su gagner cette rencontre. C’était une victoire importante, mais rien n’est fait. Ce n’est que le début de saison, qu’un début de Champions League. Il faut juste continuer à travailler tranquillement et garder les pieds sur terre parce que c’était une belle victoire. Il faut la valoriser, mais continuer à travailler. »

On a senti une équipe très soudée lors de cette rencontre…

« Oui, beaucoup d’amis, les gens qui m’entourent, le staff aussi… On s’est tous dit ça. Même les gens qui viennent me parler m’ont dit que nous avions été très solidaires lors de ce match. On a passé quelques moments difficiles pendant la rencontre. On avait du mal à s’en sortir. Derrière, il fallait défendre, se donner à fond, et on a vu toute l’équipe capable d’être solidaire et solide défensivement. On ne parle pas que du gardien de but et des défenseurs, mais de toute l’équipe pendant tout le match. Cela a facilité les choses. Pendant le match, on a vu Neymar venir défendre, Kylian (Mbappé) qui a sauvé un ballon dans la surface aussi… Leo (Messi) a aussi fait des efforts. Ce sont ces petits détails qui font gagner une équipe. Ça a fait la différence. »

Il s’agissait du premier match dans la compétition devant le public du Parc des Princes depuis longtemps…

« On a senti la différence ! Nous avons vécu deux saisons dernières complètement différentes. Du coup, on apprécie particulièrement cette saison. Ce sont des choses complètement différentes. Le foot, c’est ça. Le foot, c’est la passion. Le foot, c’est cette énergie que le public nous transmet pendant qu’on joue. Et aussi à l’extérieur, quand le public est contre toi. Le foot, ça a était toujours ça. L’an dernier, ça faisait vraiment bizarre de ne pas avoir de public, même si le contexte était un peu difficile et qu’il fallait le faire. On est content d’avoir notre douzième homme, comme on dit, avec nous cette année. Quand on est sur le terrain, ça fait vraiment la différence pour nous. »

L’effectif rouge et bleu est souvent décrit comme un des meilleurs de la planète. Sens-tu l’alchimie se créer ?

« Je pense qu’on est en train de montrer sur le terrain. On a eu un premier match difficile à Bruges, même si tous les noms et les forces de l’équipe étaient presque tous là. On a malgré tout eu droit à une rencontre compliquée. Contre Manchester City, ça a été un peu mieux, et les noms étaient aussi là. Aujourd’hui, le foot est très équilibré. Même si tu as de la qualité, des individualités, tu trouves parfois un adversaire qui est vraiment collectif, défend bien ensemble, joue les contres, ne te donne pas d’espace, et peut faire la différence. Il y a plein de stratégies différentes dans le foot. C’est pour ça qu’il évolue chaque année. Il est de plus en plus compétitif. Même les équipes qui ont découvert il y a peu la compétition peuvent te poser des problèmes. Les noms, l’histoire, tout ça, ça ne fait pas gagner de match. Il faut vraiment montrer sur le terrain. »

Ce sera la clé pour réaliser une grande saison ?

« Je pense que c’est aussi ça qui nous a amené jusqu’ici, de plus en plus haut, dans les compétitions qu’on a disputées. Je pense qu’il y a le temps, le travail, l’humilité et la solidarité. Trouver aussi cette cohésion et ces automatismes sur le terrain pour qu’on puisse voir les joueurs briller, et faire de leur mieux pour qu’ils s’entendent très bien les uns avec les autres. Je pense que petit à petit, ça va s’améliorer. J’espère qu’on va faire de belles choses cette saison. »