[News-Pros] Pluie d’hommages à Artur Jorge

Publié le

Décédé ce jeudi d’une longue maladie, l’ancien entraîneur du Paris Saint-Germain Artur Jorge a ému la planète football. Florilège d’hommages.

L’ancien ailier David Ginola, pour Canal + : « C’est quelqu’un qui a cru en moi dès mon plus jeune âge. Il m’a sorti de ma formation à Toulon et a voulu que je vienne au Matra Racing, je n’avais pas 20 ans, puis je l’ai retrouvé au PSG où on a été champions de France. J’ai toujours entretenu de super relations avec lui. Ce qui me reste, c’est son clin d’œil après les matchs. Des choses très simples, pas forcément de mots. Je savais que ce clin d’œil valait tous les compliments du monde. »

Le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi : « Au nom de la famille du Paris Saint-Germain je tiens à rendre un hommage sincère à notre ancien entraîneur Artur Jorge, qui nous a malheureusement quittés. Artur a joué un rôle important dans notre histoire et nous lui serons toujours reconnaissants de sa contribution. Nous nous souviendrons de lui pour sa passion, son exigence et sa culture du haut niveau qu’il a amenées à Paris. »

L’ancien président du PSG Michel Denisot, sur X : « Artur Jorge est le plus grand entraîneur que j’aie connu. Érudit, cultivé, passionné, stratège, intransigeant. Avec lui, le PSG a grandi très vite. Il m’a beaucoup appris. Paix à son âme. Pensées pour sa famille. »

PSG : Artur Jorge, ancien entraîneur mythique du club, est décédé

L’ancien milieu Laurent Fournier, pour L’Equipe : « C’est l’entraîneur qui m’a permis de devenir international français, il m’a fait progresser en me faisant jouer à plusieurs postes. Avec lui, la remise en questions était régulière, il nous responsabilisait beaucoup. Moi je n’ai jamais eu de problèmes avec lui. Après il faisait toujours jouer la même équipe, donc pour ceux qui ne jouaient pas ou peu c’était compliqué. Il mettait une barrière en nous disant : ‘si tu as quelque chose à dire viens dans mon bureau, mais si tu n’as rien à dire ce n’est pas la peine.' »

Son adjoint au Paris Saint-Germain, Denis Troch : « Il a positionné le PSG sur l’échiquier du foot européen et a symbolisé le début du PSG qui gagne avec le titre de champion en 1994, la Coupe de France de 1993 et deux demi-finales européennes en éliminant les deux fois le Real Madrid. Avec lui, les joueurs savaient qu’ils pouvaient gagner car Artur avait gagné. Il était certes distant, mais il avait du charisme et une telle détermination. »

Alain Roche, alors capitaine du Paris Saint-Germain, se rappelle l’influence de son entraîneur : « Il a permis au PSG de devenir une bonne équipe européenne, de compter sur la scène européenne. Il nous a apporté sa rigueur, sa grande exigence et on a gagné en concentration et en force mentale. Il nous a fait travailler l’état d’esprit, la solidarité pour que l’on soit une équipe notamment lors de séance où on ne faisait que courir. Personnellement, il m’a permis, avec mon travail, de rejoindre l’équipe de France. »

Même son de cloche du côté de Paul Le Guen, capitaine lui aussi sous Artur Jorge : « Je sais ce que je lui dois. Avec son exigence, sa façon de gérer le groupe, il m’a fait devenir un joueur plus solide, meilleur, avec une constance mentale. »

Valdo, joueur (au Paris Saint-Germain) et adjoint (équipe nationale d’Algérie) d’Artur Jorge, est profondément touché, et a souligné la belle personne qu’était le natif de Porto : « C’est un jour très triste. En plus d’être un grand professionnel, c’était une personne fantastique. C’est une perte énorme. C’était un homme très modeste, avec une capacité intellectuelle bien au-dessus de la moyenne. J’ai beaucoup appris de lui. »

L’ex-attaquant algérien Rabah Madjer, sur les réseaux sociaux du FC Porto : « J’ai appris la triste nouvelle du décès de mon ancien entraîneur Artur Jorge, avec qui j’ai remporté plusieurs titres dont la Coupe des Champions d’Europe 1987. Je tiens à présenter mes plus sincères condoléances à sa famille et au FC Porto. Reposez en paix. »

Powered by Live Score & Live Score App