[News-Pros] Sergio Ramos : « Nous nous sentons très bien »

Publié le

Plus motivé que jamais à la veille de la reprise du championnat, Sergio Ramos s’est confié sans détours au micro de PSGTV.

Sergio, entre cette bonne préparation au Japon et ce but inscrit au Trophée des Champions, peut-on dire que cette rentrée est réussie pour toi ?

« Oui ! Je sens que je suis dans une bonne période, je me sens très bien physiquement, après une bonne pré-saison, avec beaucoup d’efforts fournis, beaucoup de dévouement, beaucoup d’heures consacrées à me sentir bien. Nous avons commencé cette saison en gagnant un titre, et j’ai non seulement pu afficher un bon niveau dans le match mais aussi marquer un but dans une finale. Alors c’est toujours très spécial. Je suis très heureux, et je pense que la saison sera passionnante. »

On imagine que commencer la saison avec une belle victoire, ça aide !

« C’est un départ idéal après la saison dernière. J’avais hâte que tout se passe bien et jusqu’à présent, nous n’avons pas à nous plaindre. Sur le plan mental, c’est toujours bon pour le groupe de commencer par gagner un titre. C’est vraiment important. Et puis on a su défendre, garder un clean sheet, et c’était aussi une priorité. En plus, si après on peut contribuer offensivement en marquant des buts, c’est encore mieux ! »

On sent une belle énergie dans le groupe ! As-tu ressenti que c’était une préparation réussie ?

« Oui, c’est vraiment un tout. En fait, je pense que durant une pré-saison, il faut toujours mettre beaucoup de soi, s’investir énormément. Je pense que notre progression a été très, très bien gérée, très bien planifiée par le staff technique et les entraîneurs. Personnellement, je suis très heureux de voir que nous commençons à atteindre un bon niveau physique et qu’aujourd’hui nous nous sentons très bien. Il est trop tôt pour trop parler que la saison ne fait que débuter, et on commence à prendre confiance. On a besoin de temps, de matches, de minute, pour mieux nous connaître sur le terrain, mieux connaître le nouveau système et ensuite nous pourrons commencer à nous sentir encore mieux. »

Cette nouvelle saison a aussi débuté avec un nouveau staff technique. Quels sont tes premiers ressentis ?

« Quand le coach parle doucement, je le comprends parfaitement (rire). On communique tous très bien ensemble. On échange sur le nouveau système que nous avons, sur ce que le coach attend de nous. Je pense que c’est un entraîneur avec un très haut niveau technique et tactique. Il est parvenu à gagner le championnat avec une autre équipe en France, donc c’est un homme expérimenté dans le football et nous devons profiter de ça, pour essayer de projeter les idées qu’il a pour nous sur le terrain. »

Justement, l’un de ses principes cette saison semble être la défense à trois. Comment te sens-tu dans ce système ?

« Eh bien, ça faisait un moment que nous n’avions pas joué avec trois défenseurs centraux, que ce soit dans nos équipes précédentes ou en équipe nationale. Mais on s’adapte à tout. Je pense que c’est aussi un avantage de jouer avec trois défenseurs centraux parce que ça donne une solidité, une stabilité et un équilibre défensif très élevé. Ça permet aux attaquants d’être plus en sécurité sur les contre-attaques, de revenir un peu plus lentement. Mais de manière générale, je pense que nous apprenons à nous connaître, nous apprenons à connaître le timing nécessaire pour nous couvrir, pour faire les permutations vers les pistons, vers les ailiers. Donc, petit à petit, je pense que c’est un système qui va très bien fonctionner pour nous et je suis ravi de faire partie de cette équipe au poste de défenseur central à droite. »

Samedi, Paris va vivre son premier match de la saison de championnat ! Est-ce que tu t’attends déjà à un match difficile ?

« Je pense que toutes les équipes qui jouent contre Paris y voient une très bonne occasion de se montrer. C’est à nous d’avoir le plus grand respect pour tous les adversaires. On sait que si nous sortons détendus, le match sera beaucoup plus difficile pour eux. Par conséquent, nous devons accorder à chaque adversaire l’importance qu’il mérite. Samedi, nous allons disputer notre premier match de championnat de la saison, face à une équipe qui voudra gagner, chez elle, alors que nous ne serons pas avec nos supporters. Ce sont des choses à prendre en compte. Nous devrons donc être bien concentrés, sur le fait de bien faire les choses et même si on sait que ce sera un match difficile, on espère évidemment gagner. »