[Parrains LTDPSG-2019/2020] Jean-Michel Badiane : « Si le PSG veut conserver ses jeunes, il doit réellement leur démontrer sa confiance car l’argent ne fait pas tout ! » (Billet n°2)

Publié le

Direction la Bretagne pour prendre des nouvelles de l’ex-Titi Jean-Michel Badiane (promo 83) qui occupe le poste de consultant sur la chaîne RMC Sport et qui dirige une société de conseil basée à Londres : Alliance Sport Management.

L’ancien défenseur axial du PSG (15 matches/1 but), désormais établi à Rennes, revient en exclusivité pour LTDPSG sur la saison du PSG, sur la place des jeunes au sein du club, mais également sur la délicate période que traverse l’humanité.

Lire aussi – Billet n°1 : 21 août 2019

COVID-19

« J’ai hâte que ça se finisse et que la situation soit de nouveau saine pour tout le monde. C’est compliqué, car ce virus n’est pas palpable. On ne sait pas si on est contaminé… Par qui ? Où ? Comment ? Quand ? J’ai de la famille à Londres et à Milan, certains ont été touchés. C’est compliqué à vivre. J’espère qu’il y aura une amélioration significative. Pour ma part, je le vis plutôt bien, car je suis confiné chez moi auprès de ma femme et de ma petite fille. Nous avons un jardin et pouvons en profiter. C’est le bon côté des choses, car d’habitude je ne les vois pas très souvent à cause de mes activités professionnelles basées à Paris et à Londres. C’est donc appréciable ! Mais j’ai une pensée pour toutes les familles qui se retrouvent en difficultés. J’ai certains amis qui m’ont dit avoir pris une sacrée claque. On ne parle pas d’une grosse grippe là…Quand on voit tous les hôpitaux pris d’assaut, sans ressources, c’est inquiétant. »

L’arrêt des compétitions

« J’aurais aimé davantage de cohérence de la part de toutes les fédérations, ainsi que de l’UEFA. L’OL et le PSG risquent de jouer la C1 pas sur le même pied d’égalité que leurs adversaires. Est-ce que la décision a été prise trop tôt en France ? Je préfère dire qu’il vaut mieux cela, que trop tard ! Ce sont souvent les clubs en difficultés qui font du bruit, comme s’ils allaient gagner tout leurs matches d’ici la fin de la saison, soyons sérieux…Ils pensent à leur intérêt personnel. D’abord, il faut penser à la santé de tous. Moi si j’étais encore joueur, je n’accepterais de reprendre que si tous les voyants étaient au vert. On parle quand même d’un virus qui peut conduire jusqu’à la mort !

https://www.footamateur.fr/wp-content/uploads/2020/03/Coronavirus-football.jpeg

Là, ils vont reprendre en Bundesliga alors qu’il y a encore des cas positifs…Qui croire ? Quand croire ? Je suis bien évidemment le premier à vouloir que le football reprenne, mais si dans trois semaines les cas augmentent de nouveau, devra-t-on arrêter une nouvelle fois la saison ? Dans la période actuelle, mes pensées vont surtout pour toutes les petites-mains qui oeuvrent dans l’ombre des stars. Toutes ces personnes qui veillent au bon fonctionnement des clubs, mais également des sociétés car la vie ne s’arrête pas qu’au foot. Certains vont sont au chômage partiel, d’autres vont perdre leur travail. Il faut donc un maximum de garanties sanitaires, même si je comprends que l’arrêt de la saison pose des soucis économiques et psychologiques. Par contre, s’il y a une 2e vague, comment fait-on ? »

La saison du PSG

« Elle est ce qu’elle est…Une grande marge en L1, grâce à la compétence des joueurs, du staff, du directeur sportif et du président. Toutes les composantes fonctionnent à merveilles. Le retour de Leonardo est très positif. Il a su prendre la pression sur lui. Leo a été impeccable face aux médias, il a permis de générer de la confiance au sein du vestiaire.

http://media.culturepsg.com/image/news/leonardo_reac_09022020.jpg

Tout joueur du PSG est également censé avoir quelque chose de plus. Il doit être capable d’être grand partout ! Il doit être prêt à prendre des coups. Bon nombre de joueurs ont connu des choses pas communes (notamment les différentes éliminations en coupe d’Europe), à un moment donner ça doit permettre au groupe d’être blindé et de retourner le sort en sa faveur. Là, on sent que le collectif est très fiable. Bien que parfois moyen en L1, le PSG a su montrer sa capacité de rebond. Puis il y a eu ce non match à Dortmund…J’étais très impatient d’assister au match retour ! »

La qualification face à Dortmund

« Un joueur a pour moi permis au PSG d’élever son niveau : Neymar. C’est lui qui maintient le PSG à l’aller en marquant le fameux but à l’extérieur. C’est lui qui met l’équipe sur la bonne voie en marquant le premier but au retour. Avant sa série de pépins physiques, il avait porté à lui seul l’équipe du Brésil. C’est le joueur qui doit permettre au PSG d’atteindre son rêve ! Et puis il y a les lieutenants autour qui doivent se mettre à son service. Comme un Jordan avec Pippen et Rodman… (ndlr : il fait référence à la série « The Last Dance » diffusée sur Netflix, qui dresse un portrait sans filtre de l’équipe mythique des Chicago Bulls). A Verratti, Mbappé, Marquinhos, Silva d’être toujours au top. Neymar, lui il l’a déjà gagné. Il saura apporter ce surplus.

https://assets.sport.francetvinfo.fr/sites/default/files/styles/large_16_9/public/2020-03/000_1pt3m9_0.jpg?h=185d43a6&itok=ICOuxoAH

Remporter la C1 n’est pas si facile, ça dépend des blessures, des suspensions, de la forme des équipes au printemps. Mais avec deux cracks comme Mbappé et Neymar, il y a de quoi espérer. Aux autres d’être à la hauteur concernant le degré d’exigences. Pour en revenir à Dortmund, le PSG est passé à côté de son premier match. La pression, la maîtrise technique, le système tactique…Pourquoi ne pas avoir mis l’équipe dans son traditionnel dispositif ? Le Barça lui ne change pas, c’est toujours son 4-3-3. Les adversaires ont l’habitude de le voir depuis le temps, mais il y a toujours des armes pour surprendre. Tout dépend de l’animation du jeu !

https://paris-supporters.fr/wp-content/uploads/2020/03/EAE68818-2267-4D0B-88E9-1148F5C342B5.jpeg

Pour le retour, je suis plus partisan de dire que le huis clos n’a pas forcément aidé. Ca a du même en surprendre plus d’un. Je dirais surtout qu’ils ont su faire preuve d’une réelle prise de conscience. Des joueurs comme Verratti, Mbappé, Marquinhos, Silva ne voulaient sûrement pas qu’on réduise leur image à celle de « loosers ». Ils ne voulaient pas que leur passage au club soit réduit à cela. Tout a été une question de fierté ! Sans être extraordinaire dans le jeu, leur égo a eu du bon lors de ce match retour. »

Place des Titis au PSG

« Le PSG possède une politique de stars avec l’obligation de remporter la L1 tous les ans. L’argent est ce qu’il est, mais quelle place propose réellement le club à ses jeunes issus du centre de Formation ? Chaque année, il y a une vague de départs. Tous ne peuvent pas intégrer l’effectif professionnel, mais quand on voit des joueurs comme Nkunku, Diaby, Nsoki ou à un degré moindre Zagre s’en aller s’en avoir réellement déçu il y a de quoi s’interroger sur leur gestion. A moins qu’il n’y ait une close de rachat dans chacun de leur contrat ? Pour un joueur comme Tanguy Kouassi, il n’y a pas besoin de lui promettre quoi que ce soit ! Il a joué, il a prouvé. Il est dorénavant dans le groupe point final. Il a joué sa dizaine de matches (ndlr : 13 exactement), il doit en jouer plus la seconde année. Il est évident que le club doit lui proposer le meilleur contrat possible aussi, c’est de bonne guerre ! Le but n’est pas de l’aligner sur des joueurs comme Verratti, Marquinhos, Silva ou même Paredes…Il ne faut pas non plus lui faire avaler n’importe quoi !

PSG Mercato : Annonce imminente pour Tanguy Kouassi ?

Pour Presnel, il est décevant de ne pas l’avoir vu être titularisé au match retour contre le FC Barcelone, lors de la fameuse remontatada. Unaï Emery s’est acheté la paix avec Thiago Silva ce jour-là, une sorte de parapluie…Comment aurait-il expliqué à Silva qu’il ne lui aurait pas fait jouer le match de l’année avec son statut ! C’est toujours plus facile de dire non à un jeune du club. Maintenant, quand un Titi a disputé 10 à 15 matches lors de sa première saison en pro au PSG, il n’est plus un simple jeune. Pour aller négocier avec Leonardo, il faut également avoir quelque chose à mettre sur la table, mais le club doit aussi être conscient qu’il doit faire des concessions pour conserver ses meilleurs éléments. Le Titi du PSG doit avoir autre chose que les étrangers lorsqu’ils arrivent au club, lui quand il rentre sur le terrain il ne doit pas avoir peur et ne pas voir les stars de l’équipe comme la Tour Eiffel ! Même s’il n’y a pas le même statut au tout début, il doit tout le temps avoir les crocs. Il doit démontrer qu’il peut aider l’équipe à gagner. Par contre, le Titi doit être patient. Certaines exceptions vont être prêtes tout de suite, mais bien souvent ce n’est pas le cas. La dimension économique dans le foot tend à faire croire le contraire, mais ce n’est pas la réalité.

https://static.booska-p.com/images/news_opti/1000/psg-le-fr-re-de-kimpembe-a-insulte-thomas-tuchel-video.jpg

Avoir supprimé l’équipe réserve n’est pas une bonne idée. Je l’ai connu longtemps cette équipe pour y avoir joué, nous avions tous besoin de ça ! Cet apprentissage du football d’adultes permet de maîtriser ses émotions, c’est une étape importante. A moins d’avoir un club satellite, pas un club de National. Au centre de formation, il y en aura toujours un ou deux au-dessus du lot, d’autres qui auront besoin de s’aguerrir, et certains qui n’auront pas le niveau. Pour ceux qui sont entre les deux extrêmes, être prêtés en Belgique ou au Portugal peut être une excellente alternative. Il faut un partenariat solide, sans se tromper de projet. La place des Titis au PSG doit être un condensé de tout cela. »

Départ massif des Titis

« L’argument clé pour conserver les meilleurs éléments du centre de Formation, c’est le degré de confiance accordée par le Président, le directeur sportif et le coach. Si on prend l’exemple d’Adrien Rabiot, lui ce n’était pas un Titi mais un crack, il s’est imposé de lui-même. Par contre, un joueur comme Christopher Nkunku n’a pas toujours été utilisé à des moments où il aurait pu et du l’être. Forcément ça génère des doutes chez le jeune et donc une envie de partir. Aujourd’hui il crève l’écran à Leipzig au même titre que d’autres anciens Titis.

PSG : Nkunku a bien grandi - Le Parisien

Etant donné que le PSG a beaucoup de marge en L1, il doit donner de l’envie et de la confiance envers ses jeunes. Le mec s’il est bon il faut le faire jouer ! Ce n’est qu’une question de volonté. Il faut leur faire de la place. Carlo Ancelotti, intronisé au début du projet Qatari avec toute la pression que ça comportait, n’a pas hésité à lancer Adrien Rabiot. On a l’impression que les derniers coachs n’ont pas voulu miser sur les jeunes par peur de ne pas atteindre leurs objectifs, car chaque année on se demande quel sera le coach qui fera moins bien que ses prédécesseurs. Pep Guardiola agit différemment…Il n’hésite pas à lancer des jeunes, à l’image de Phil Foden, dans un effectif pourtant pléthorique. Pourquoi avoir recruté un joueur comme Jesé, alors qu’il n’était déjà pas un crack au Real Madrid. Quand il est venu ce n’était pas pour disputer 40 ou 50 matches. On aurait pu donc donner son temps de jeu à un Titi, non ?

PSG | PSG : Pierre Ménès s'enflamme pour Kimpembe qui «a mis ...

On parle de recruter Kalidou Coulibaly (ndlr : défenseur axial de Naples) pour éventuellement remplacer Thiago Silva. Quel message envoie-t-on à Presnel Kimpembe ? Si Thiago prolonge et que Coulibaly vient quand même, quel sera le statut de Presnel ? Le club doit véritablement gagner en confiance vis-à-vis de ses jeunes et être franc dans ses démarches. A un moment donné l’argent ne suffit plus. »

Médiatisation des Titis

« Savoir combien de followers les suivent sur internet est le dernier de mes soucis ! Sur les réseaux sociaux tout le monde est connaisseur… Tout le monde est ami avec tout le monde… A eux de maîtriser leur communication car la moindre phrase peut être reprise par des journalistes peu scrupuleux. Quand j’en vois certains qui mettent en avant leur Mercedes, leur Porsche Cayenne, leur nouvelle coupe de cheveux, leurs vêtements de marques, leur voyage à Dubaï ou bien leur dernière sortie en boîte de nuit, ça me fait bien rire car bien souvent ils mangent des pâtes à l’eau le reste du temps !

Most Followers on Instagram in World: Cristiano Ronaldo First ...

Il faut que jeunesse se passe, je peux le comprendre. Je ne leur en veux pas, on va dire que c’est dans l’air du temps. Moi, ça ne m’embête pas pour les juger sur le terrain, car au final ce sont leurs prestations sur le terrain qui comptent. La finalité est celle-ci, être irréprochable sportivement sans faire de mauvaises vagues à l’extérieur. »

Son mot de la fin

« Nous avons très peu de visibilité sur notre avenir proche. Je suis très curieux de savoir comment va se dérouler mon premier voyage vers Paris. Il faut toutefois rester optimiste ! Certes, on ne va pas retrouver une vie normale du jour au lendemain, car il faudra vivre avec ce virus qui sera toujours présent. J’espère que le football va pouvoir s’adapter aux conditions sanitaires et reprendre le plus tôt possible, car il est vecteur de notre société, on en a besoin. Sinon, je souhaite aux Titis de prendre bien soin d’eux et de leurs proches, mais également d’être fiers de porter le maillot du PSG et de prendre conscience des responsabilités qu’ils ont car beaucoup de jeunes aimeraient être à leur place. Ils doivent se montrer dignes de défendre les couleurs du PSG ! « On avale à pleine gorgée le mensonge qui nous flatte et l’on boit au goutte à goutte une vérité qui nous est amère » me répète souvent mon père » Entourez-vous bien ! »

Parrains LTDPSG-2019/2020] Jean-Michel Badiane (Promo 83 ...