[Revue de Presse-Anciens] Blaise Matuidi : « Adrien Rabiot va apporter sa pierre à l’édifice » (RMC Sport)

Publié le

Blaise Matuidi est venu au secours d’Adrien Rabiot. Le milieu de terrain de la Juventus a défendu son coéquipier lors d’une interview accordée à Breaking Foot, ce mardi sur RMC et RMC Sport News. Alors que le premier est titulaire dans l’équipe de Maurizio Sarri, le second peine à gagner du temps de jeu en Serie A depuis son départ du PSG. 

« Il ne faut pas oublier qu’il sort d’une saison où il n’a pas joué lors de la seconde partie, rappelle Matuidi. Ça a été difficile pour lui. Il a fait une bonne préparation. Aux entraînements, il est concentré sur ce qu’il a à faire. Il découvre un autre championnat, ce n’est jamais évident. » Mais le champion du monde 2018 l’assure, Rabiot doit prendre son mal en patience.

« Il s’est bien adapté au groupe, explique-t-il. Il y a de la concurrence. Mais Adrien va apporter sa pierre à l’édifice. Ce n’est peut-être pas le nombre de match qu’il espère mais il aura l’occasion d’en jouer. On compte sur lui. » 

Blaise Matuidi était lui annoncé en instance de départ cet été par la presse italienne, prétendument barré par les arrivées d’Aaron Ramsey et Adrien Rabiot. De son côté, le Tricolore n’a jamais douté. « J’ai fait ma prépa, comme toujours, explique-t-il. J’étais sur le terrain, j’ai joué. L’entraîneur a fait son équipe pour le premier match et voilà. Ce n’était que des rumeurs. J’ai fait ce qu’il fallait sur le terrain. Le coach a découvert un effectif qu’il ne connaissait pas personnellement. Il fallait démontrer aux entraînements, aux matches de préparation. C’est ce que j’ai essayé de faire. Pour l’instant, ça se passe vraiment bien. J’ai la confiance du coach, du club. » 

Généralement relayeur gauche dans le milieu de la Juventus pour couvrir le vide défensif laissé par Cristiano Ronaldo, Blaise Matuidi a même évolué comme arrière gauche lors du match contre la SPAL, le 28 septembre. « Si le coach me redemande, je le referai avec plaisir, assure-t-il. Ça s’est bien passé. Le plus important, c’est d’aider l’équipe. Je l’ai fait. On a gagné, je suis content. Après, c’est sûr que ce n’est pas mon poste de prédilection. »