[Revue de Presse-Anciens] Christopher Nkunku : « J’ai retrouvé le plaisir de jouer » (L’Equipe)

Publié le

L’ex-Titi du PSG Christopher Nkunku s’éclate en Bundesliga. Auteur de trois buts et de six passes décisives en quatorze apparitions cette saison, le milieu de terrain de 22 ans s’impose au fur et à mesure dans l’équipe de Julian Nagelsmann. 

Dans un entretien accordé à L’Equipe, Christopher Nkunku est apparu heureux de ses premiers mois en Allemagne, et est revenu sur sa décision de quitter le Paris Saint-Germain l’été dernier afin d’aller chercher plus de temps de jeu ailleurs.

« Non sincèrement, je n’ai pas de regrets d’être parti. Les étés précédents, j’avais des opportunités de quitter le club, j’avais décidé de rester pour m’imposer à Paris. L’été dernier (en 2018), j’avais encore fait le choix de rester. Je pensais que ce serait la bonne, je me suis trompé. Je me suis donné toutes les chances d’y arriver à Paris. J’ai été patient. Ça m’a fait avancer. Aujourd’hui, ça ne sert à rien de me poser 10 000 questions sur pourquoi ça ne l’a pas fait. C’est comme ça, je n’aurai pas les réponses. Le discours du club, chaque été, a toujours été positif me concernant. Les actes n’ont pas suivi », a expliqué le pur produit de la formation parisienne.

Résultat de recherche d'images pour "nkunku leipzig"

Le milieu de terrain est heureux d’avoir choisi Leipzig : « C’est un club qui a un style de jeu très spécifique, qui me plaisait, qui joue le haut du tableau, qui est en C1, forcément, au départ, ça m’a interpellé. Je suis allé visiter les installations. Et tout de suite, je me suis senti à l’aise. Au quotidien, c’est un club familial mais en même temps, les infrastructures, il y a tout, ce sont celles d’un club de très haut niveau. C’est le club qu’il me fallait. J’ai retrouvé le plaisir, c’est clair. Je me sens épanoui sur le terrain, un peu plus libéré. Je suis venu pour jouer mais je ne connaissais pas le championnat. Il a donc fallu un petit temps d’adaptation. Plus le temps avance, mieux je suis. »

Résultat de recherche d'images pour "nkunku leipzig"

Christopher Nkunku considère qu’il a encore une belle marge de progression devant lui : « Aujourd’hui, je sais que je n’ai pas atteint mon meilleur. Je peux faire encore mieux. Avec la nécessité de se stabiliser à un poste ? Non, je ne pense pas qu’il faille forcément faire ça. À Paris ou ici, j’ai joué à beaucoup de postes. Ici, j’ai déjà évolué 9, 6, 8. Mais je pense que le poste où je me sens le plus à l’aise, c’est le côté gauche. Après, vraiment quel que soit le poste, j’ai faim de jouer, de progresser pour devenir un joueur plus complet »

Résultat de recherche d'images pour "nkunku leipzig"

Enfin, le milieu de terrain français croit en les chances de son équipe (2ème de Bundesliga) d’aler chercher le titre en fin de saison : « Pour parler de titre de champion, c’est encore trop tôt. Quand je vois Mönchengladbach, le Bayern Munich, je me dis que tout le monde a le potentiel pour le faire. Mais nous aussi ! On a de bons joueurs. Quelqu’un comme Timo Werner c’est un très bon joueur par exemple. C’est un attaquant rapide, qui sent les bons coups, qui se crée beaucoup d’occasions. En Ligue des champions, on sait que ce qu’on n’a pas réussi contre Lyon à l’aller (0-2, le 2 octobre). On est qualifiés mais maintenant on veut garder notre première place. »