[Revue de Presse-Anciens] Dan-Axel Zagadou : « Ils m’ont mis à la cave… » (RMC Sport)

Publié le

Parti du PSG en 2017 avant de signer son premier contrat pro, Dan-Axel Zagadou retrouvera son club formateur avec le Borussia Dortmund, mardi soir en huitième de finale aller de Ligue des champions (sur RMC Sport). Au micro de Breaking Foot, l’ex-Titi du PSG est revenu ce jeudi soir sur les raisons de son départ de Paris.

« J’ai fait six années au PSG, six années au centre de formation, c’était magnifique, raconte-t-il avec un grand sourire. Si je suis le joueur que je suis aujourd’hui, c’est grâce à ma formation, ils m’ont tout appris. » Pendant longtemps, Dan-Axel Zagadou a défendu les couleurs des équipes de jeunes de Paris, avec la génération 99 des Boubakary Soumaré ou Stanley Nsoki. Mais mardi prochain, c’est dans le camp d’en face, celui de Dortmund, que se trouvera le défenseur français en huitième de finale de Ligue des champions (sur RMC Sport).

En effet, après avoir refusé de signer son premier contrat professionnel avec le club de la capitale, Zagadou avait décidé en 2017 de quitter Paris pour s’engager avec Dortmund. Au micro de Breaking Foot, l’arrière est revenu ce jeudi sur ce choix de carrière.

« Ils m’ont mis à la cave… »

« Je n’étais pas ‘mal’, disons que j’étais plus déçu parce que quand tu signes au PSG ou dans n’importe quel club, c’est pour finir dans la première équipe, se souvient-il. C’était mon objectif. Après, à la fin c’est vrai que ça s’est mal passé, quelques discours ne m’ont pas vraiment plu, donc on a préféré séparer nos chemins. C’est vrai que je l’avais un peu en travers de la gorge parce que c’était l’année de la Gambardella, et la dernière année avec le super groupe qu’on avait. Je voulais vraiment m’amuser avec mes potes, vivre la dernière saison à fond, mais voilà, comme on dit ils m’ont mis à la cave… Mais il n’y pas de rancune aujourd’hui. Ils défendaient leurs intérêts et moi les miens. »

Et Zagadou de donner quelques précisions: « Je n’étais pas forcément convaincu par leur discours, chaque jour ça changeait, ils disaient la même chose à plusieurs joueurs évoluant au même poste, assure-t-il. J’ai préféré partir, et je ne le regrette pas. »

D’autant qu’au Borussia, le défenseur a pu faire ses débuts en équipe première dès le commencement de la saison 2017-2018. « Je ne savais pas que mon avenir était tracé, dans le foot on n’est jamais sûr de rien. Mais c’est vrai que j’avais de l’ambition et que j’aspirais à plus que ce le PSG me proposait, convient-il. A ce moment-là le club ne faisait pas beaucoup jouer les jeunes… »