[Revue de Presse-Anciens] La FIFA donne raison au RB Leipzig concernant Augustin (So Foot)

Publié le

Jean-Kévin Augustin n’a pas été un flop que sur la pelouse cette saison. Arrivé en grande pompe lors du dernier jour du mercato d’été, l’attaquant formé au Paris SG, au CV bien fourni (Monaco, Leipzig, Leeds) fait aussi parler de lui en coulisses.

Alors qu’il n’a que très peu joué sous le maillot du FC Nantes, pour cause officiellement de Covid long, le buteur au zéro but inscrit est au cœur d’un imbroglio entre ses deux précédents clubs.

Le site internet de So Foot révèle en effet que la Fifa a donné raison en première instance au RB Leipzig dans le litige qui l’oppose au club anglais de Leeds, où Augustin était prêté la saison dernière.

Prêté en Angleterre de janvier à juillet 2020, une clause dans le contrat de JKA stipulait que le club entraîné par Marcelo Bielsa devait automatiquement lever l’option d’achat du joueur en cas de promotion en Premier League, ce qui est arrivé. Montant du transfert : 21 millions d’euros.

Mais les Peacocks ont estimé que Jean-Kévin Augustin n’a joué aucun rôle dans leur promotion en première division anglaise et l’ont donc estimé libre à l’issue de la saison, ne levant pas cette option d’achat. Le RB Leipzig a donc saisi la Fifa et affirme sur son compte Twitter que cette dernière lui a donné raison en première instance, même si le club de Bundesliga se montre mesuré.

Si cette décision de l’instance internationale se confirme, il apparaîtrait donc que Jean-Kévin Augustin appartenait à Leeds et n’était pas libre lorsqu’il s’est engagé avec le FC Nantes.

Si les Canaris ne sont pas en cause (le litige oppose Leipzig à Leeds) et avaient pris des renseignements avant d’engager le joueur -un doute subsistant dès septembre dernier- la décision de la Fifa pourrait avoir d’éventuelles répercussions pour le joueur… et donc le FCN.

➡️ TRADUCTION du Tweet du RB Leipzig : « Dans le litige avec Leeds United FC concernant le transfert de Jean-Kévin Augustin, le RB Leipzig a reçu en première instance une décision positive de la Fifa. Toutefois, l’arrêt n’est pas encore définitif. L’exposé des motifs n’est pas encore disponible. »