[Revue de Presse-Anciens] Tout s’accélère pour Mathyas Randriamamy (Le Parisien)

Publié le

C’est ce qu’on pourrait appeler une semaine de rêve. En quelques jours seulement, Mathyas Randriamamy a quitté le centre de formation du PSG et vécu un joli coup de boost dans sa jeune carrière. Agé de 17 ans, l’un des gardiens des moins de 19 ans du club de la capitale a été convoqué par Thomas Tuchel pour son premier groupe professionnel en Ligue 1 contre Dijon (4-0) afin de remplacer Alexandre Letellier, positif au Covid-19. Trois jours plus tard, le voici toujours dans le groupe pour le déplacement à Istanbul (Turquie) en Ligue des champions comme le rappelle Le Parisien.

Et c’est assis juste derrière Kylian Mbappé dans l’avion du PSG que Mathyas Randriamamy a effectué le vol vers sa première expérience en C1. Issu de la génération 2003, le portier originaire des Hauts-de-Seine a rejoint le club rouge et bleu en 2016 après plusieurs années au Paris FC. Sa progression est linéaire.

En 2017, il est élu meilleur gardien d’un tournoi international avec les moins de 14 ans en battant l’OM aux tirs au but en finale. Dès septembre 2018, à 15 ans et 5 mois environ, il connaît son premier entraînement avec le groupe professionnel au camp des Loges lors d’une trêve internationale.

Cette saison, Randriamamy vient renforcer les moins de 19 ans, derrière les gardiens Denis Franchi ou Romain Sallard, après une dizaine de matchs disputés avec les moins de 17 ans la saison dernière. Avec un contrat aspirant qui se termine en juin prochain, Randriamamy profite au maximum de ces moments avec l’équipe première en attendant une proposition de contrat pro.

Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, Mathyas Randriamamy a été convoqué pour la première fois avec la sélection de Madagascar, le pays d’origine de ses parents. Appelé par le sélectionneur Nicolas Dupuis, quart-de-finaliste de la Coupe d’Afrique des nations en 2019, Randriamamy sera dans le groupe pour une double confrontation contre la Côte d’Ivoire en novembre.