[Revue de Presse-Club] Al-Khelaïfi : « Nous ne sommes plus les bienvenus au Parc des Princes » (Marca)

Publié le

La semaine dernière, le président du Paris Saint-Germain Nasser Al-Khelaïfi avait brandi la menace d’un départ du club de la capitale du Parc des Princes. Un stade dont le PSG souhaite devenir propriétaire pour y réaliser de nombreux travaux afin d’en augmenter les revenus. Mais la Mairie de Paris ne semble pas disposée à céder l’enceinte à moins de 350 millions d’euros. Trop cher pour « NAK », qui a encore tapé du poing sur la table dans une interview accordée à Marca.

« Notre première option est de rester, mais je ne pense pas que la Mairie veuille que nous restions. Ils font pression sur nous pour que nous partions. Cela fait cinq ans que nous discutons avec eux. À chaque fois, ce sont les mêmes fausses promesses : aujourd’hui, demain, cette élection, la prochaine élection… Nous sommes fatigués de tout cela. Nous avons besoin d’un accord équitable. J’aime le Parc des Princes, c’est notre histoire et je la respecte plus que tout, et rester a toujours été notre premier choix. Mais je ne pense pas qu’ils veuillent de nous là-bas », a lancé le patron du champion de France en titre.

« Environ 80 millions d’euros ont été investis dans le stade de notre poche, mais ce n’est pas notre stade, qui d’autre le ferait ? Nous voulons un stade comme tous les autres clubs, nous devons augmenter nos revenus, avoir un meilleur stade pour nos fans, et avoir plus de fans qui viennent que nous ne pouvons en accueillir. Le conseil municipal pense que nous plaisantons, mais ce n’est pas le cas et nous sommes très sérieux quant aux autres options. Nous étudions d’autres options car je pense que nous ne sommes plus les bienvenus au Parc des Princes. Ils jouent avec nous et nous en avons assez », a conclu le dirigeant parisien. Le message est passé.