[Revue de Presse-D1F] Battikh : « Très heureux, définitivement je crois, que ma cliente soit mise hors de cause » (BFM TV)

Publié le

Suite à l’agression de la milieu de terrain du Paris Saint-Germain, Kheira Hamraoui, les enquêteurs se sont tournés dans un premier temps vers la thèse de la rivalité sportive, impliquant sa coéquipière Aminata Diallo, qui a passé 36 heures en garde à vue avant d’être remise en liberté sans qu’aucune charge ne soit retenue contre elle. Alors que les derniers rebondissements vont dans le sens d’une possible affaire d’ordre privé, avec Eric Abidal comme possible protagoniste, l’avocat de Diallo, Mourad Battikh, a poussé un coup de gueule sur BFMTV.

« Je suis très heureux, définitivement je crois, que ma cliente soit mise hors de cause. Elle était ressortie libre d’une garde à vue, à mon sens, infamante, scandaleuse et incohérente. Infamante parce qu’on a jeté l’opprobre sur elle et toute sa famille. Scandaleuse parce qu’elle est sortie sans qu’aucune charge ne soit retenue contre elle et incohérente parce qu’il semble que l’enquête s’affine, que d’autres pistes soient à l’étude. Je constate que les nouveaux protagonistes de ce dossier vont être très probablement entendus en audition libre, a souligné l’avocat, en regrettant que sa cliente n’ait pas bénéficié du même statut… Je me pose quand même la question d’une justice à deux poids, deux mesures. Une justice forte avec les faibles, faible avec les fortes. On ne peut pas avoir une justice extrêmement précautionneuse avec les forts, les puissants, les stars et une justice hâtive qui broie, dans son système judiciaire les petites-gens, les inconnus, les anonymes. Ce n’est plus acceptable. »