[Revue de Presse-D1F] Endler et Bruun vers l’OL, Paredes vers le FC Barcelone (RMC Sport)

Publié le

Dans un peu plus de deux jours, le Groupama Stadium s’apprête à accueillir les futures championnes de France. Reste à savoir qui de l’OL ou du PSG soulèvera le trophée. Pour les Parisiennes, il s’agira de ne pas laisser filer une opportunité en or de remporter le premier titre de leur histoire face à l’ogre olympien. D’autant que beaucoup de joueuses pourraient quitter le club de la capitale cet été… direction Lyon, comme l’annonce RMC Sport.

C’est d’ores et déjà acté, trois éléments dont deux cadres du groupe parisien, en fin de contrat en juin prochain, vont aller voir ailleurs : Christiane Endler, l’attaquante danoise Signe Bruun, et la capitaine Irene Paredes.

Avec ces joueuses, les discussions quant à une éventuelle prolongation ont démarré très tôt dans la saison, surtout pour Endler et Paredes, car le PSG souhaitait les conserver. Ce fut un échec. Pire Endler, l’une des meilleures gardiennes du monde, va faire ses valises pour s’installer dans le Rhône. Un gros coup pour le club de Jean-Michel Aulas qui est parti en reconquête après l’échec de la Ligue des champions – et le départ de Sarah Bouhaddi pour l’OL Reign. La portière ne débarquera pas seule puisque l’attaquante Signe Bruun, toujours exemplaire malgré un temps de jeu restreint, sera aussi lyonnaise la saison prochaine.

Afficher l’image source

Concernant le dossier Paredes, la capitaine parisienne a décidé de rentrer au pays (notamment pour raisons familiales puisqu’elle attend un enfant avec sa compagne) et évoluera la saison prochaine sous les couleurs du FC Barcelone. Une énorme perte pour le PSG tant l’Espagnole est la taulière du vestiaire et certainement l’une des meilleures d’Europe à son poste. Dans ces dossiers, le leader de la D1 Arkema n’a jamais réussi à blinder ses éléments forts. Peut-être par manque de temps, puisqu’il semblerait que les dossiers de prolongation de l’effectif masculin, dont Kylian Mbappé, étaient très énergivores ces derniers temps. Et aussi par un certain refus d’augmentation salariale substantielle.

Afficher l’image source

L’OL souhaiterait aussi s’attirer les services de la latérale gauche Perle Morroni. Depuis de nombreuses semaines, les discussions entre la Titi du PSG et la direction traînent. Une première proposition salariale a été faite à son entourage mais jugée non-satisfaisante au regard de sa place au sein de l’équipe et de son statut d’internationale. Ce qui pourrait pousser la défenseure à quitter son club de cœur, avec à la clé une belle proposition de l’Olympique Lyonnais et des contacts avec le Bayern Munich. Mais selon nos informations, le club parisien ne désespère pas encore de pouvoir la garder et serait prêt à mettre les moyens. Avec le choc face à l’OL à venir, les négociations sont en suspens.

En attendant, le PSG a déjà réagi en signant les deux défenseures internationales tricolores Estelle Cascarino et Elisa De Almeida. Pour le moment, elles ne savent pas encore par qui elles seront entraînées puisqu’Olivier Echouafni, en fin de contrat en juin, n’a pas encore prolongé. Et cela n‘en prend pas le chemin.