[Revue de Presse-D1F] Hamraoui : « J’ai bien cru que j’allais y rester » (L’Equipe)

Publié le

L’affaire de son agression avait défrayé la chronique. En novembre dernier, Kheira Hamraoui était tabassée à la barre de fer par deux individus cagoulés en région parisienne. La joueuse du PSG était alors en voiture, accompagnée par sa coéquipière Aminata Diallo, et revenait d’un dîner d’équipe. Dans un entretien accordé à L’Équipe, elle revient sur ce qu’elle a vécu ce soir-là. « J’ai vécu une agression d’une violence inouïe. Deux inconnus cagoulés m’ont sortie de la voiture dans laquelle je me trouvais pour me tabasser à coups de barre de fer dans les jambes. Ce soir-là, j’ai bien cru que j’allais y rester… » Avant de poursuivre : « Je hurlais de douleur. J’ai essayé de me protéger au maximum. Cette scène, pour moi, a duré cinq minutes. C’était insoutenable. […] J’ai bien cru que j’allais y rester. »

La joueuse du PSG revient également sur l’emballement médiatique et les nombreuses hypothèses qui se sont développées durant les jours et les semaines qui ont suivi. Notamment la piste menant à sa coéquipière Aminata Diallo ou encore à une vengeance d’ordre privé ayant un rapport avec Éric Abidal : « Le sujet d’Éric Abidal n’en est pas un et n’a aucun rapport avec l’agression dont j’ai été victime. »

Pour la milieu du Paris Saint-Germain, reste les interrogations : « Pourquoi moi ? Pourquoi autant de violence envers ma personne ? J’ai besoin que la vérité éclate pour m’apaiser. […] J’ai été entendue à plusieurs reprises. L’enquête évolue. J’ai besoin que cela se concrétise pour avancer dans ma reconstruction personnelle. Je suis calme et patiente. La vérité finira par éclater. »