[Revue de Presse-D1F] La clan Hamraoui s’exprime enfin ! (AFP)

Publié le

Agressée le 4 novembre dernier, la joueuse du Paris Saint-Germain, Kheira Hamraoui, ne s’était pas encore exprimée sur cette affaire. Ce mardi, l’internationale tricolore a décidé de sortir du silence, par le biais de son avocat, Maître Saïd Harir.

La footballeuse « demande instamment à ce que sa vie privée soit respectée, tout comme son choix de garder le silence dans cette épreuve difficile », a fait savoir la Parisienne dans un communiqué transmis à l’AFP. L’avocat rappelle la « violente agression » subie par la joueuse dans la nuit du 4 au 5 novembre. Ce soir-là, « les agresseurs ont attaqué Madame Hamraoui par surprise, lui assénant des coups d’une rare violence, principalement au niveau des membres inférieurs, laissant présumer une volonté non dissimulée de nuire à sa carrière professionnelle ».

Une piste qui avait poussé les enquêteurs à se tourner dans un premier temps vers la thèse de la rivalité sportive, impliquant sa coéquipière Aminata Diallo, qui a passé 36 heures en garde à vue avant d’être remise en liberté sans qu’aucune charge ne soit retenue contre elle. Hamraoui « accorde toute sa confiance aux enquêteurs qui doivent pouvoir mener leurs investigations sereinement afin d’appréhender les mis en cause dans les meilleurs délais. (…) Le temps n’est pas venu, pour Madame Hamraoui, de les commenter ou de s’en faire l’écho », précise le communiqué.