[Revue de Presse-Pros] Barça-Roma : Al-Khelaïfi aurait fait pression (Corriere dello Sport)

Publié le

Dans un communiqué diffusé lundi dernier, le FC Barcelone annonçait que l’AS Rome avait décidé d’annuler sa participation au Trophée Gamper, une compétition amicale qui a lieu chaque année au Camp Nou et prévue le 6 août prochain. Furieux, le club catalan évoquait alors de possibles poursuites contre le club italien pour avoir « décidé de se retirer unilatéralement, sans raison, du contrat convenu entre les deux parties ».

Depuis, le club de la Louve s’est justifié de manière assez floue, évoquant une volonté de faire moins de déplacements et de créer « les meilleures conditions de travail possibles » pour sa préparation. Derrière cette communication se cacherait une autre raison. En effet, le Corriere dello Sport croit savoir que le retrait de l’AS Rome serait dû à une « forte pression » mise par Nasser Al-Khelaïfi, président du Paris Saint-Germain et de l’association des clubs européens (ECA). La raison ? Continuer de faire la guerre au Barça, qui fait partie des trois clubs frondeurs toujours impliqués dans le projet de Super Ligue européenne, avec le Real Madrid et la Juventus Turin.

Le quotidien italien rappelle que le dirigeant qatari est l’un des opposants historiques à la Super Ligue européenne et évoque ses liens forts avec le patron de la Roma, Dan Friedkin, récemment entré au conseil d’administration de l’ECA. En tant que président de cette instance, « NAK » aurait donc fait pression auprès de son homologue romain pour faire annuler ce match face aux Blaugrana. Avec réussite, donc.