[Revue de Presse-Pros] Blanc : « Le manque d’autorité et de soutien en interne m’ont gêné » (L’Equipe)

Publié le

Lors de son passage au Paris Saint-Germain entre 2013 et 2016, Laurent Blanc a dû gérer l’épisode de la fameuse vidéo Periscope de Serge Aurier, dans laquelle le latéral insulte notamment son entraîneur de « fiotte ». Mis à pied avec une retenue sur salaire et écarté du groupe professionnel, l’international ivoirien a retrouvé les terrains le 19 mars lors d’un match avec la réserve. Une rencontre que le président Nasser Al-Khelaïfi était venu voir en tribune avant de descendre au vestiaire pour saluer le joueur.

Pour L’Equipe Explore, l’ancien coach du PSG avoue avoir mal perçu la marque de soutien de son dirigeant. « Le manque d’autorité et de soutien en interne m’ont gêné », confie le Cévenol. « Cette histoire Aurier, ça nous chavire. On doit faire avec cette verrue poussée dans la nuit qui met un pataquès dans le club et le vestiaire », ajoute son adjoint de l’époque, Jean-Louis Gasset.

Moins de trois semaines après le retour d’Aurier, Blanc avait toutefois créé la surprise en titularisant l’ancien Toulousain pour la double confrontation contre Manchester City en quart de finale de la Ligue des Champions (2-2, 0-1). L’élimination des Parisiens a scellé le sort de l’ancien sélectionneur des Bleus, remplacé en fin de saison par Unai Emery.