[Revue de Presse-Formation] Contrats pros, groupe Elite, identité du club… Yohan Cabaye décrypte la nouvelle politique de Formation (RMC Sport)

Publié le

A l’occasion de l’épisode de Scouting, le podcast de RMC Sport dédié aux jeunes espoirs du foot, Yohan Cabaye, directeur adjoint du centre de formation, a décrypté la nouvelle politique du centre de Formation du PSG, avec en point d’orgue une révolution en ce qui concerne l’attribution des premiers contrats pros !

Place des jeunes au club

« Le PSG est un très gros club en Europe où il est difficile de se faire une place notamment dû à la concurrence car il y a beaucoup de très bons joueurs. Voir un jeune issu du centre de Formation comme Warren Zaïre-Emery avoir beaucoup de temps de jeu, c’est forcément une grande satisfaction. »

Warren Zaïre-Emery plus jeune joueur à débuter un match à élimination ...

« La volonté du club et de la direction de se séparer de pas mal de joueurs a libéré plus de places pour les jeunes, ce qui leur permet d’être appelés régulièrement dans le groupe. Warren a su saisir sa chance, car il a démontré des qualités. C’est le résultat d’un ensemble de choses. On est très heureux et satisfait, car c’est le fruit du très bon travail réalisé au centre de Formation. »

Contrats professionnels

« Il y a une volonté de changer la vision. Il y a une volonté de réduire les contrats pros pour faire plus dans la qualité. On essaie de toujours s’améliorer et d’avoir certains leviers motivationnels pour les joueurs. C’est vrai que c’est délicat d’aller chercher les choses et je ne leur cherche pas d’excuses. Mais quand tout vient facilement, qu’est-ce qu’on peut leur demander après ?« 

Ilyes Housni signs his first professional contract | Paris Saint-Germain

« C’est difficile après de leur demander le comportement qu’il faut, l’attitude par rapport à ça. Il y a des joueurs pour qui c’est naturel, qui avancent très vite en terme d’attitude et de discipline. De notre côté, par rapport à notre stratégie future, on doit faire en sorte que le contrat professionnel soit vraiment quelque chose de fort dans la formation. J’ai eu l’impression qu’il a été un peu désacralisé. »

Luca Cattani

« Avec Luca, nous avons su créer un binôme. Il possède une très grande expérience. Je lui partage mon vécu au centre de Formation, depuis mon arrivée il y a an et demi. Notre relation est top. Côté technique, je lui donne ma vision des joueurs, partie stratégique c’est lui qui me donne la sienne. »

Zoumana Camara

« Zoumana Camara n’a aucune pression du résultat. Nos discussions sont exclusivement liées au développement des joueurs. On est avant tout un centre de Formation. L’idée est que chaque joueur avance à son rythme. On doit davantage les accompagner individuellement. L’objectif est de sortir un maximum de joueurs pour notre équipe première, mais aussi pour le football national et international. »

Equipe réserve

« Nous n’avons pas d’équipe de réserve, il faut donc on s’adapter. Malgré cette absence, il y a des jeunes joueurs qui ont évolué en pro cette saison. Nous sommes en discussions avec le staff de l’équipe N3. Aujourd’hui, je suis incapable de dire de quoi sera fait le futur. Lucas Lavallée a presque joué en N3 toute la saison. On a vraiment de la considération pour cette équipe. Quand des opportunités se présentent, on n’hésite pas à offrir du temps de jeu à nos jeunes avec cette équipe notamment quand moins de joueurs sont appelés en pros. Zoumana va également chercher chez les U17. A Dortmund, nous avons fini le match avec deux joueurs nés en 2007. On a une réelle confiance envers les jeunes. Notre staff est composé de formateurs qui aiment lancer des jeunes. Si les joueurs cochent les cases, ils seront en mesure d’évoluer sur le terrain peu importe leur âge. C’est un travail au quotidien, avec le staff et les joueurs sur le terrain. Ca génère pleins de questions à se poser. Les staffs répondent très bien. A voir au quotidien, c’est vraiment très intéressant. »

Groupe Elite

« La composition du groupe Elite a été réalisée en concertation avec le staff du groupe pro, dans l’intérêt du développement des joueurs choisis. Ilys Housni l’a intégré pendant le Mondial. Pour l’instant, nous sommes satisfaits de leur évolution. Les jeunes doivent faire preuve de patience, de discipline et surtout de beaucoup de travail. Ce n’est pas pas facile d’être considéré 23e ou 24e joueur au sein du groupe pro. Je peux l’entendre, c’est délicat, mais eux aussi doivent comprendre le process à suivre. Ils ont le potentiel, mais à chacun sa vitesse. Malgré leurs qualités, il y a parfois des situations pas maîtrisables. Ils ont souvent grandi en étant le meilleur de leur équipe. En pro, ils doivent patienter. Le plus dur est de faire preuve de discipline dans leur tête sur la durée. »

PSG : encore un blessé en défense après le match contre Rennes — foot11.com

Identité du club

« On se sent investis d’inculquer l’identité du club. Ca passe aussi bien par le développement sportif sur le terrain que par l’extra sportif comme la scolarité, le socio-éducatif, les discussions sur la culture, le comportement, le respect, toute cette grande exigence que demande le niveau pro. Signer un contrat pro de 3 ans est très bien mais après ? Auront-ils toujours cette envie d’en avoir un autre ou tomberont-ils dans l’amateurisme ? Il faut générer beaucoup de discussions sur le comportement pour adopter les bonnes attitudes. Le talent est une chose, mais sans attitude et sans volonté de travailler ça sera très compliqué de faire face au premier obstacle. Notre vécu, notre honnêteté dans les paroles et nos encouragements doivent les aider à se tourner vers l’excellence. On n’appartient pas à un club comme les autres. Ils doivent comprendre ce qu’est de porter le logo du PSG sur la poitrine. Ils doivent vite le prendre en considération et s’en imprégner au quotidien sur et en dehors du terrain. C’est important d’adopter un bon état d’esprit au quotidien. Nous ne leur laissons aucune faille a ce niveau là. »

Powered by Live Score & Live Score App