[Revue de Presse-Pros] Derrien : « Cette décision de siffler penalty aurait dû être corrigée par la VAR » (Le Parisien)

Publié le

A l’instar du président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, furieux après la non-intervention de la VAR sur le penalty litigieux accordé au Paris Saint-Germain (1-2) contre l’OL dimanche en Ligue 1, l’ancien arbitre international Bruno Derrien estime que les officiels ont commis une erreur en n’alertant pas Clément Turpin, au sifflet pour ce choc, sur sa possible erreur.

« Quand je vois les images, Neymar met la main sur le cou du Lyonnais puis il tombe. Pour moi, il n’y a pas de contact et le penalty ne s’imposait pas. Cette décision de siffler penalty aurait dû être corrigée par la VAR. C’est étonnant que Jérôme Brisard (qui était avec Benjamin Pages arbitres assistants VAR, ndlr), un arbitre international, ne l’ait pas alerté. Il aurait pu lui dire : ‘La faute n’est pas aussi évidente donc je t’invite à aller consulter l’écran.’ Et peut-être que Turpin aurait pu se raviser », a estimé l’ex-arbitre dans les colonnes du journal Le Parisien.

« Plus tôt, il y a eu aussi la faute de Di Maria sur Caqueret qui aurait aussi pu mériter un carton rouge. Mais la VAR n’est également pas intervenue », a aussi déploré Derrien.