[Revue de Presse-Pros] Di Maria : « La sanction est dure et difficile » (Radio Continental)

Publié le

En raison d’un crachat en direction du défenseur central de l’Olympique de Marseille Alvaro Gonzalez (30 ans, 3 matchs en L1 cette saison) lors du Clasico perdu (0-1) en Ligue 1, l’ailier du Paris Saint-Germain Angel Di Maria (32 ans, 3 matchs et 1 but en L1 cette saison) a été suspendu pour 4 matchs par la commission de discipline de la LFP mercredi. Pour Radio Continental, l’Argentin a livré sa première réaction par rapport à cette sanction.

« La sanction est dure et difficile. Comme nous ne jouons pas en semaine, la sanction devient encore plus longue. Ce que j’ai fait, je l’ai fait par réaction parce qu’il y a eu des mots qui ne m’ont pas plu de l’autre côté », a fait savoir le Parisien. Pour rappel, la LFP va statuer concernant l’incident entre Gonzalez et Neymar mercredi prochain.

Egalement absent de la liste du sélectionneur de l’équipe d’Argentine Lionel Scaloni depuis plus d’un an, Angel Di Maria (102 sélections et 20 buts) a du mal à comprendre cette situation. Toujours sur les ondes de la Radio Continental, l’international argentin a vidé son sac par rapport à cette décision.

« Beaucoup disent que je suis déjà âgé, mais j’ai 32 ans et je continue à courir de la même manière, à chaque match je montre que je ne suis pas âgé et je peux être au niveau de Neymar et Mbappé. Si je fais tout ce que je fais en club en essayant d’être dans le onze pour pouvoir disputer une Coupe du Monde et une Copa America, c’est difficile de comprendre pourquoi je ne suis pas appelé. Ils ne m’ont jamais expliqué pourquoi ils ne m’appelaient pas. Si je ne suis pas appelé, c’est parce qu’ils ne veulent pas m’appeler. Parfois, vous supportez les critiques, encore et encore… Mais à un moment, vous explosez et répondez. Je suis resté silencieux pendant un long moment. Je ne trouve pas d’explication, je n’ai pas de mots », a déploré Di Maria.