[Revue de Presse-Pros] Diallo : « Personne ne m’enlèvera ma double culture » (L’Equipe)

Publié le

Ancien capitaine de l’équipe de France Espoirs, Abdou Diallo (24 ans) a choisi de défendre les couleurs du Sénégal. Alors que certains reprochent au défenseur polyvalent du Paris Saint-Germain un choix par défaut, le principal intéressé assume sa décision.

« J’ai senti que j’étais voulu et attendu. Tout me semble très naturel. On m’a super bien accueilli. Je suis arrivé très humblement. Le premier hymne, je repensais à mon enfance, quand mon père célébrait toutes les victoires du Sénégal et je me suis dit : ‘Ah ouais, maintenant, c’est moi, a indiqué le Parisien pour L’Equipe. Dans la tête des gens, j’étais français, point. Si on m’avait posé la question avant, j’aurais répondu : ‘Oui, je suis franco-sénégalais.’ Les gens ont peut-être l’impression que ça tombe du ciel comme ça. Je me sens français et sénégalais. J’ai toujours été cet Abdou-là en fait. Ce n’est pas quelque chose de bizarre. C’est naturel. C’est un maillot qui représente beaucoup pour moi. »

« Ce n’est pas un manque d’ambition ou une crainte. J’étais dans la position idéale pour penser aux Bleus. Si demain, pendant six mois, je pète tout à Paris, forcément l’équipe de France se serait intéressée à moi. Ça en dérange certains que des joueurs puissent passer d’une sélection à une autre. Mais c’est comme ça, c’est notre droit, notre identité. On ne peut pas se renier. On ne veut pas se renier. Personne ne m’enlèvera ma double culture. C’est ma force », a rajouté l’ancien joueur du Borussia Dortmund.