[Revue de Presse-Pros] Fernandez : « Roberto Carlos m’avait donné son accord » (Le Parisien)

Publié le

Considéré comme l’un des meilleurs latéraux gauches de l’histoire, Roberto Carlos aurait pu découvrir le football européen en signant au Paris Saint-Germain en 1995. Mais l’affaire a capoté, pour le plus grand regret de l’entraîneur du club de la capitale à l’époque, Luis Fernandez, qui avait obtenu le feu vert du Brésilien.

« Roberto Carlos était inconnu au bataillon, il jouait à Palmeiras. Le club était OK pour une somme dérisoire. Je l’ai eu au téléphone, il m’a donné son accord, a assuré le technicien dans les colonnes du journal Le Parisien. Mais Jean-Michel Moutier (directeur sportif à l’époque, ndlr) m’a dit : ‘On a mieux sur nos tablettes pour ce poste-là’. »

L’actuel consultant de beIN Sports affirme qu’il aurait aussi pu recruter David Trezeguet, Laurent Blanc et Samuel Eto’o, mais, là-aussi, ses supérieurs en ont décidé autrement…