[Revue de Presse-Pros] Halilhodzic : « Au PSG, il y avait un joueur fictif qui servait à en payer d’autres ! » (So Foot)

Publié le

Libre depuis son départ du Maroc, en août dernier, Vahid Halilhodzic a entraîné le Paris Saint-Germain entre 2003 et 2005. Un beau souvenir pour le coach franco-bosnien, qui aurait aimé diriger Ronaldinho, parti quelques jours après son arrivée pour le FC Barcelone.

« En arrivant à Paris, lorsque j’ai demandé aux dirigeants si on gardait Ronaldinho, ils m’ont répondu que c’était moi qui décidais. Et une semaine après, je me suis retrouvé devant le board de Canal+ qui m’expliquait qu’ils étaient obligés de le vendre. Mon rêve était de l’associer à Pauleta, mais ils m’ont dit que si on faisait ça, le club serait relégué par la DNCG. C’est quoi, ça ? », a lâché l’homme de 70 ans pour So Foot.

« Je me suis fâché pendant dix jours, jusqu’à ce qu’ils me montrent le contrat de Ronaldinho. Il était prêté au PSG par une société qui s’appelait Sportfive pour une belle somme d’argent, et en plus du sien, le PSG payait cinq salaires. Sa sœur, son frère, etc. Dans l’effectif, il y avait même un joueur qui n’existait pas. Il s’appelait Rabiu Baïta, un joueur fictif qui servait à en payer d’autres ! Quand tu arrives et que tu découvres ça, tu te demandes si tu dois rester », a rajouté Coach Vahid.