[Revue de Presse-Pros] Verratti : « Les supporters ont le droit de siffler mais pas pendant le match » (Le Parisien)

Publié le

Marco Verratti (29 ans), joueur le plus ancien de l’effectif, est considéré comme le chouchou du Parc. Pourtant, cela ne l’a pas empêché de montrer son désaccord avec les fans du club de la capitale, qui pour beaucoup, ont décidé de faire la grève des encouragements, voire même choisi de boycotter la fin de saison. «Les supporters ont le droit de siffler mais pas pendant le match» , a lâché le Transalpin dans un tchat organisé par Le Parisien.

«Pendant le match, on est tous ensemble. Parfois, on n’avait plus l’impression de jouer à la maison. C’est dur à comprendre. On a besoin des supporters, et il y a d’autres manières de faire comprendre sa colère. On peut discuter par exemple.»

L’exemple personnel de Verratti Pour justifier son argumentaire, Verratti a tenté une pirouette en prenant son exemple personnel durant son enfance. «Avant de jouer au foot, j’étais un supporter de Pescara. On n’a jamais gagné un championnat, on luttait toujours pour ne pas descendre, mais j’ai pris du plaisir même si on perdait quasiment toujours» , a poursuivi le champion d’Europe.

Avant de mettre enfin le doigt sur un point qui pourrait expliquer ce désamour. «Je pense que leur colère n’est pas simplement liée aux résultats. Madrid a été le révélateur de tout ça, mais il y avait des attentes énormes au début de la saison. On disait : Leonardo et Nasser ont acheté des joueurs formidables, et aujourd’hui c’est leur faute si on ne réussit pas ? C’est trop facile…»