[Revue de Presse-Pros] Wanda Nara : « Aujourd’hui, je peux dire que j’ai une totale confiance en Mauro » (Telefe Noticias)

Publié le

Dans ce qui devrait être le point final d’un feuilleton en plusieurs actes, Wanda Icardi a livré un récit ultime de ses déboires conjugaux sur le plateau de télévision argentin Telefe Noticias.

Bien avant le divorce annoncé par Hayet Abidal d’avec son mari Eric Abidal dans le prolongement de l’affaire Hamraoui, Wanda et Mauro Icardi ont animé les réseaux sociaux pour une histoire de flirt supposé entre le joueur du PSG et une actrice argentine, le tout provoquant le départ de Madame Icardi avant une succession d’allers-retours et de rebondissements. Quelques semaines après la fin de cette telenovela façon télé-réalité, l’épouse de l’attaquant argentin s’est livrée sur cet épisode.

Dans un entretien accordé à la télévision argentine, Wanda Nara a donc tout dit et a d’abord évoqué l’élément déclencheur de l’histoire : « Je discutais avec la personne qui organise nos soirées à Paris. Pendant ce temps, je cherchais une photo sur le téléphone de Mauro quand je suis tombée sur une conversation entre lui et une femme célèbre. Mauro ne m’avait jamais parlé de ça. Tout est parti de là. »

Wanda Icardi règle ses comptes avec son mari sur les réseaux sociaux - Le  Parisien

Avec le recul, l’agent de Mauro Icardi reconnait qu’elle s’est emportée et n’a pas pris le temps de réfléchir : « C’était de ma faute parce que j’ai mis en ligne une story avant même d’en parler à mes proches. Comme je suis toujours avec mon téléphone, la première chose à laquelle j’ai pensé a été de provoquer une dispute. Avec Mauro, on se montre tout et j’ai toujours eu un œil sur son téléphone portable sans jamais avoir rien trouvé de la sorte. Ma réaction a été un peu macho. C’est vrai que je suis très vieux jeu. On n’est pas un couple ouvert. »

Et Madame Icardi de continuer à se justifier : « Pour moi, rien qu’un petit message peut entraîner le divorce. Les messages que j’ai lus disaient des choses que je  n’aurais personnellement pas écrites. […] Mauro m’a dit que c’était des bêtises et qu’il avait commis l’erreur de sa vie. Il m’a directement avoué qu’il y avait eu une rencontre (avec China Suarez, ndlr) mais rien de plus. Et c’est vrai. […] Mais pour moi, un message c’est très sérieux, même si quelque chose se passe ou non. Mais aujourd’hui, je peux dire que j’ai une totale confiance en Mauro. » Tout est donc bien qui se finit bien.