[Revue de Presse-Pros] Zidane : « Il ne faut jamais dire jamais » (L’Equipe)

Publié le

Zinedine Zidane au Paris Saint-Germain, ce ne sera pas pour cet été. L’ancien entraîneur du Real Madrid ne le cache pas, son ambition est de devenir sélectionneur de l’équipe de France. Toutefois, l’entraîneur de 50 ans n’écarte pas l’idée d’une arrivée sur le banc du club de la capitale à l’avenir.

« Il ne faut jamais dire jamais. Surtout lorsque vous êtes entraîneur aujourd’hui, répond ‘Zizou’ dans un long entretien accordé à L’Equipe. Quand j’étais joueur, j’avais le choix, presque tous les clubs. Entraîneur, il n’y a pas cinquante clubs où je peux aller. Il y a deux ou trois possibilités. (…) Si je repars dans un club, c’est pour gagner. Je le dis en toute modestie. C’est pour cela que je ne peux pas aller n’importe où. »

« Pour d’autres raisons, aussi, je ne pourrais peut-être pas aller partout », poursuit-il. Lesquelles ? « La langue par exemple. Certaines conditions rendent les choses plus difficiles… Quand on me dit : ‘Tu veux aller à Manchester ?’ Je comprends l’anglais mais je ne le maîtrise pas totalement. Je sais qu’il y a des entraîneurs qui vont dans des clubs sans parler la langue. Mais, moi, je fonctionne autrement. Pour gagner, plein d’éléments entrent en jeu. C’est un contexte global. Moi, je sais ce dont j’ai besoin pour gagner. » Et la Premier League sait qu’elle peut faire, pour le moment, une croix sur « ZZ ».

Ce n’est un secret pour personne, Zinedine Zidane rêve de devenir le sélectionneur de l’équipe de France. Dans un long entretien accordé à L’Equipe, l’ancien numéro 10 des Bleus a évoqué cette ambition.

« J’en ai envie, bien sûr, confirme-t-il. Je le serai, je l’espère, un jour. Quand ? Ça ne dépend pas de moi. Mais j’ai envie de boucler la boucle avec l’équipe de France. J’ai connu cette équipe de France en tant que joueur. Et c’est la plus belle des choses qui me soient arrivées ! (Il met sa main sur son coeur.) Mais vraiment ! C’est le summum. Et donc, comme j’ai vécu ça et qu’aujourd’hui je suis entraîneur, l’équipe de France est bien ancrée dans ma tête. »

Alors que Didier Deschamps est sous contrat jusqu’à la prochaine Coupe du monde au Qatar, « Zizou » s’imagine-t-il prendre le relais ? « Je ne sais pas, répond-il. Si ça doit se faire, ça se fera, à ce moment-là ou pas. Quand je dis que j’ai envie de prendre un jour l’équipe de France, je l’assume. Aujourd’hui, une équipe est en place. Avec ses objectifs. Mais si l’opportunité se présente ensuite, alors je serai là. Encore une fois, cela ne dépend pas de moi. Mon envie profonde est là. L’équipe de France est la plus belle chose qui soit. » Le message est passé.