[Revue de Presse-U17] Le FC Barcelone supervise une nouvelle fois Edouard Michut (Le Parisien)

Publié le

Le Parisien nous révèle dans son édition du jour que le milieu de terrain Edouard Michut a une nouvelle fois été supervisé par le FC Barcelone, samedi dernier lors de la victoire (3-2) des U17 Nationaux face au Valenciennes FC.

Comme l’indiquait L’Équipe le 15 octobre, le club catalan fait partie des nombreux clubs qui suivent ce petit gabarit.

« Quand on le voit jouer, ce n’est pas compliqué de penser à certains milieux passés par le Barça comme Iniesta. Le PSG a vendu beaucoup de ses jeunes l’été dernier, les clubs savent qu’il peut y avoir une ouverture », estime un recruteur d’un club étranger.

« Edouard est un très bon joueur, intelligent et facile à gérer mais ce n’est pas forcément un phénomène », estime d’ailleurs un responsable du PSG.

La direction parisienne a néanmoins choisi de ne pas brûler les étapes avec Edouard Michut sous contrat aspirant jusqu’en juin 2021. Le milieu arrivé de Versailles en 2016 après avoir débuté au Chesnay, n’a pas encore été surclassé avec les U19 ni disputé de match de Youth League.

Pourtant, il a déjà participé à un entraînement avec le groupe pro de Thomas Tuchel. C’était le 19 novembre dernier pendant la trêve internationale, la plupart des jeunes étant retenus pour un match de Premier League International Cup. Michut pourrait aussi disputer la Coupe Gambardella avec les U19.

« Edouard, il a la tête et les jambes, il a aussi la chance d’avoir un très bon entourage », confie un observateur. Le natif d’Aix-les-Bains (Savoie), lycéen en première, vient en effet d’un milieu plutôt aisé avec un père qui occupe un poste important dans l’automobile.

Son petit frère, Étienne (13 ans) évolue également au PSG et semble lui aussi très prometteur. La prochaine échéance d’Edouard Michut est avec l’équipe de France U17. Il a été convoqué pour la double confrontation amicale face à l’Italie mardi et mercredi à Clairefontaine. Michut (2 sélections en U16) qui n’avait encore été retenu cette saison devra convaincre le sélectionneur José Alcocer de l’intégrer dans son groupe qui a en ligne de mire dont la phase finale de l’Euro en Estonie (21 mai-6 juin). « Il fait partie d’une liste élargie et j’ai souhaité le revoir, explique José Alcocer. C’est un bon joueur, intelligent mais on lui laisse le temps de s’épanouir. C’est un profil à maturité tardive, il n’est pas encore terminé physiquement. Mais dans deux ou trois ans, il sera là… »