[Revue de Presse-U19F] Jorge Quiroz : « Nous avions pourtant un projet sur 4 ans » (L’Equipe)

Publié le

Jorge Quiroz, l’entraîneur des U19 féminines du PSG, est déçu de voir que son contrat ne sera pas renouvelé en juin prochain. Il s’est exprimé auprès de L’Equipe.

« On m’a prévenu y a un petit mois, 20 jours à peu près. Bruno Cheyrou m’a appelé pour me dire qu’il ne souhaitait pas renouveler mon contrat. Je respecte sa décision. Pourtant, à l’époque, il voulait une touche latino-américaine. Je ne m’y attendais pas. Monsieur Cheyrou m’a dit qu’il souhaitait voir autre chose. En 2018, c’est Luis Ferrer qui m’a fait venir sous Antero Henrique, le directeur sportif. Quand j’avais signé en 2018, on avait un projet de quatre ans… » a t’il confié au quotidien sportif.

L'équipe U19 féminine dans le groupe A | Paris Saint-Germain

« On a été champions de France la saison dernière en battant Lyon en finale (5-1) avec la meilleure attaque, la meilleure défense, et étant premiers au fair-play. Cette saison, on était premiers à la différence de but devant l’OL. Quand je suis arrivé, il n’y avait aucune fille en sélection, cette année il y a 15 filles dans des équipes nationales française, portugaise et camerounaise. Et j’avais mis en place un système avec les parents. On a vécu deux années merveilleuses, tout s’est toujours très bien passé » ajoute-t’il.

PSG : les jeunes Parisiennes veulent venger leurs aînées contre ...

« Je ne sais pas comment cela peut se passer. Personne n’a pris contact avec moi. J’attends un projet chez les filles ou les garçons. Je remercie le PSG de m’avoir fait confiance. Cette expérience a été très enrichissante, cela s’est très bien passé, je me répète, pendant ces deux ans. Avec les filles, il y a pas mal de choses à promouvoir, c’est intéressant. J’espère retrouver un club avant tout pour la saison prochaine car là je suis en chômage partiel et, à la fin de mon contrat à Paris, je serai au chômage. Je suis un citoyen du monde, toujours prêt à découvrir une autre culture ou un autre football, donc on verra » a-t’il conclu.