[TDC-Pros] Lille OSC-PSG 1-0 (1-0)

Publié le

Champion de France en titre, Lille a fait honneur à son statut en disposant du Paris Saint-Germain (1-0), ce dimanche à Tel Aviv, lors du Trophée des Champions. Un premier titre dans l’épreuve pour la formation nordiste, qui met fin à une série de huit sacres consécutifs du club de la capitale.

Sous une chaleur suffocante, les Parisiens mettaient rapidement le pied sur le ballon. Mais c’étaient bien les Lillois qui se montraient les plus incisifs puisque Yilmaz donnait des sueurs froides sur coup franc à Navas avant de l’obliger à intervenir de manière peu académique dans ses pieds. Malgré les huées dont il était la cible, Hakimi se montrait lui le plus actif en réalisant de très gros efforts dans son couloir pour user l’axe gauche du LOSC.

Au fil des minutes, la domination parisienne s’accentuait. Elle aurait pu être concrétisée par une belle frappe flottante de Draxler repoussée par Jardim. Paradoxalement, c’était à partir de cette chaude alerte que les Dogues retrouvaient un peu de mordant. Après avoir chauffé les gants de Navas, Yilmaz servait Xeka qui envoyait une terrible frappe dans le petit filet opposé pour tromper le gardien costaricien (1-0, 45e). Un gros coup dur pour le PSG, surpris au plus mauvais moment.

Au retour des vestiaires, les joueurs de la capitale couraient derrière le score face à une équipe parfaitement en place. Seul Diallo, suite à une remise d’Icardi sur corner, obtenait une grosse occasion. Plus le temps passait, plus les Parisiens montraient des signes d’agacement. Avec un milieu trop peu créatif, le vice-champion de France avait un mal fou à casser les lignes et se contentait d’écarter uniquement vers un Hakimi surveillé de près.

L’entrée de Wijnaldum faisait du bien au PSG, bien plus pressant et proche d’égaliser sur une reprise de Draxler. Un élan coupé par les très nombreux changements opérés par Jocelyn Gourvennec, qui fermait la boutique pour maintenir son petit but d’avance. Il fallait toutefois deux belles parades de Jardim sur des tentatives de Danilo et Wijnaldum pour arracher une victoire importante en ce début de saison. Lille démarre parfaitement sa campagne avec ce premier titre. Le PSG, lui, attend impatiemment le retour de ses stars…