[Titis Sphère] Les Titis et l’Amiens SC

Publié le

Le PSG (1er) reçoit l’Amiens SC (17e), ce samedi (20h45), pour le compte de la 19ème journée de Ligue 1. L’occasion pour LTDPSG de vous faire (re)découvrir les Titis passés par Amiens.

Si c’est Paris qui lui donne sa chance, c’est à Amiens qu’Alain Préfaci (promo 57) s’épanouira pleinement. Il y disputera 60 rencontres pour un bilan de 4 buts entre 1984 et 1987, avant d’y mettre un terme à sa carrière.

Résultat de recherche d'images pour "alain préfaci psg"

Formé au PSG entre 1978 et 1981, Denis Troch (promo 59) n’intègre pas l’équipe professionnelle, se contentant de défendre les cages de l’équipe réserve (D3). Il quitte le club pour rejoindre le Paris FC en D2.

Il prend les commandes d’Amiens en 2000 avec succès puisqu’il fut finaliste de la Coupe de France en 2001. Il est élu meilleur entraîneur de Division 2 en 1996 avec Laval et également en 2002 avec Amiens.

Denis est le beau-père de Julien Outrebon, footballeur qu’il a dirigé à Amiens.

En 2010, Denis Troch créé l’entreprise H-Cort Performance dont il est directeur général et qui est spécialisée dans l’entraînement, le management et la préparation mentale.

Résultat de recherche d'images pour "denis troch amiens"

S’il est surtout connu pour ses années au RC Lens (1991-1997), Jimmy Adjovi-Bocco (promo 63) a également été un joueur d’Amiens à l’entame de sa carrière (en 86-87, 22 matches), et des 15 ans nationaux du PSG plus en amont.

Résultat de recherche d'images pour "adjovi boco psg"

Sylvain Bied (promo 65) retrouvera Amiens entre 1999 et 2002, puis de 2004-2006, à travers différents postes d’entraîneur (des gardiens, adjoints, des moins de 17 ans, …) et après y avoir été joueur le temps d’une saison (1986-87, 7 matches).

Résultat de recherche d'images pour "sylvain bied psg"

Débarqué à Amiens en 2001 et sous la houlette d’un autre ancien du centre de formation du PSG (Denis Troch), Jean-Marie Stephanopoli (promo 72) y est titulaire au poste de latéral gauche.

Lors de sa troisième année au club (en 2003-2004), Stephanopoli dispute un quart de finale de Coupe de France et aide le club à monter en Ligue 1. A l’issue de cette bonne saison, il s’engage avec le Stade de Reims où il mettra un terme à sa carrière de joueur en 2006.

En 2017, il retrouve Christophe Pélissier et l’Amiens SC comme entraîneur adjoint. Pour cette première expérience dans un club de Ligue 1, il s’affirme comme étant un très bon adjoint sur lequel on peut compter. Il office dorénavant au FC Lorient (L2).

Résultat de recherche d'images pour "stephanopoli amiens"

A Amiens, Peter Sampil (promo 74) vit l’un des sommets de sa carrière avec une finale de Coupe de France (2001) perdue aux tirs au but (5 à 4) face à Strasbourg. Un petit exploit sachant que le club Picard évolue en National.

La saison qui suit, il y découvrira la Ligue 2 (24 apparitions), puis rejoindra Angers (National) l’année d’après, avant d’à nouveau connaître une montée en deuxième division.

Résultat de recherche d'images pour "peter sampil amiens"

Avant d’exploser avec le Sedan de la fin des années 90, Cédric Elzéard (promo 75) passe par Amiens durant un an (1995-96).

Résultat de recherche d'images pour "cédric elzéard"

En quête de temps de jeu, Fabrice Abriel (promo 79) est prêté par le PSG à Amiens (Ligue 2) lors de l’exercice 2001-2002. Au terme d’une saison pleine – 43 apparitions et ponctuée par ses 4 premiers buts en pro – Abriel s’engage finalement avec le club Picard. Après deux nouvelles années bien remplies (82 parties et 11 buts) et quelques matches en 2004-2005, il signe à Guingamp le 31 août 2004.

Résultat de recherche d'images pour "abriel amiens"

Après six mois peu convaincants du côté de Grenade, Eddy Viator (promo 82) retrouve la France – là où il avait précédemment brillé avec Châteauroux – en s’engageant à l’Amiens SC à l’été 2008. Deux ans plus tard (63 matches), Viator traverse cette fois l’Atlantique pour y débuter, à Toronto, une phase plus exotique de sa carrière (Malaisie, Singapour).

Image associée

Avant de quitter Paris pour de bon en 2004, Younes Bengelloun (promo 83) est prêté une saison à Amiens lors de l’exercice 2002-2003. Il y disputera 30 rencontres. Pas de quoi convaincre à son retour dans la capitale.

Résultat de recherche d'images pour "youness bengelloun amiens"

Comme Youness Bengelloun avant lui, Youssouf Mulumbu (promo 87) va être prêter à Amiens une saison (en 2007-2008, 29 matches) par Paris, avant d’être cédé définitivement un an après son retour. Lui, prendra la route de West Bromwich Albion. Un choix gagnant puisqu’il y vivra la montée en Premier League, avant d’y disputer 150 rencontres dans l’élite anglaise.

Résultat de recherche d'images pour "youssouf mulumbu amiens"

Passé par bon nombre de centres de formation, dont la préformation du PSG, Steven Nzonzi (promo 88) vit ses deux dernières années de formation à Amiens (2005-2007), avant d’y faire ses débuts en pro entre 2007 et 2009 (40 matches, 1 but). Le club Picard étant relégué en National, Nzonzi prend ensuite la route de la Premier League et de Blackburn Rovers. Dix ans après, il devient Champion du Monde.

Résultat de recherche d'images pour "steven nzonzi amiens"

Préformé à Paris de 2001 à 2008, Ousseynou Cissé (promo 91) termine sa formation à Amiens (2008-2009), avant d’y connaître ses premiers matches en professionnel (23 parties entre 2009 et 2012).

Image associée

Jordan Pierre-Charles (promo 93) a d’abord été préformé à Paris (2006-2009), puis formé à l’Entente SSG (2009-2010) et enfin à Amiens (2010-2012). Il début ensuite avec l’équipe première du club Picard, alors en National, en 2012. Deux saisons plus tard et 30 parties (1 but), Pierre-Charles s’engage au SR Colmar (National).

Résultat de recherche d'images pour "jordan pierre charles amiens"

Passé par la préformation à Paris, Sanasi Sy (promo 99) est ensuite formé à Amiens où il signe son premier contrat professionnel en septembre 2018. Cette saison, l’arrière-gauche de 20 ans a fait une apparition sur le banc de l’équipe première face à Toulouse.

Résultat de recherche d'images pour "sanasi sy"