[Titis Sphère] Les Titis et l’OGC Nice

Publié le

Ce vendredi, le PSG va tenter de s’imposer sur le terrain de l’OGC Nice pour le compte de la 10ème journée de L1. L’occasion pour LTDPSG de vous faire (re)découvrir les Titis passés par le club sudiste.

Fabrice Abriel (promo 79)

Laissé libre par l’Olympique de Marseille, il signe un contrat de trois ans en faveur de l’OGC Nice le 4 août 2011. Mais Abriel ne fait pas la préparation physique d’avant saison avec son nouveau club. Pour sa première saison, entre sa méforme personnelle et les mauvais résultats d’une équipe qui ne fonctionne pas avec Éric Roy puis René Marsiglia, il est loin de son meilleur niveau et signe des prestations jugées indécentes par les supporteurs niçois, malgré une place de titulaire quasi systématique. Malgré un beau parcours en coupe de la ligue, éliminé aux portes de la finale, Nice termine 17e et se sauve lors de la dernière journée.

Lors de la saison qui suit, il retrouve ses qualités de relayeur au centre du terrain et participe aux bons résultats de la jeune équipe mise en place par le nouvel entraîneur Claude Puel, qui compte sur lui en tant qu’homme d’expérience, à l’instar de Camel Meriem. Lors de la 12e journée de Ligue 1 contre l’Olympique de Marseille, terminé sur un match nul 2-2, il marque le 2e but égalisateur à la 88e minute d’un retourné spectaculaire. C’est son premier but pour l’OGC Nice.

À la fin de la saison 2013-2014 il est laissé libre par l’OGC Nice. Le 23 juillet suivant, il signe en faveur du Valenciennes FC, qui évolue Ligue 2.

Il aura disputé 94 matches (2 buts) pour le club azuréen.

Image associée

Didier Angan (promo 74)

Laissé libre à l’issue de son cursus de formation au PSG, Didier rejoint Saint-Brieuc à l’été 95, où il participe à la montée du club breton en D2. Le solide défenseur s’y fait remarquer par l’OGC Nice (D2) où il signe en 97 et y devient un titulaire en puissance. Il fête sa première sélection avec la Côte-d’Ivoire un an plus tard.

Il aura disputé 116 matches (6 buts) pour le club azuréen qu’il quitta en 2002 pour tenter sa chance en Autriche au Sturm Graz avec qui il a découvert la coupe d’Europe.

Image associée

Franck Dja Ddjédjé (promo 86)

Il signe sa première licence au SC Solitaire de Paris, club filiale du PSG avant d’opter pour le PSG dès l’âge de 13 ans. International français en moins de 17, 18 et 19 ans. Il est champion d’Europe des moins de 19 ans en août 2005 avec l’équipe de France des moins de 19 ans.

Il fait ses débuts professionnels le 28 mars 2004 lors d’un match Lens-PSG (1-0). En 2004-2005, il est prêté à Brest afin de s’aguerrir en L2. La saison suivante il ne joue que deux bouts de match sous les couleurs du PSG.

Prêté une saison au Grenoble Foot 38 en 2006-2007, il est transféré définitivement au cours du Mercato 2007. Il a signé un contrat de 3 ans en faveur du club isérois.

Le 26 août 2011, il signe à l’OGC Nice pour trois saisons pour le montant de 300 000 euros, plus 20 % en cas d’une éventuelle revente. Il n’y joue au final que 36 matches pour 4 buts inscrits.

Après avoir participé aux trois premières journées du championnat de France en tant que titulaire avec l’OGC Nice, il rejoint le 31 août 2012 le Tchornomorets Odessa, club du championnat d’Ukraine de football.

Le 4 mars 2014, en raison de la situation de crise de l’Ukraine à cette période, Franck Dja Djédjé et quatre de ses coéquipiers ont décidé de résilier leur contrat à l’amiable avec le Tchornomorets Odessa. Il s’entraîne alors avec la réserve de l’OGC Nice. En mars 2014, il signe finalement un contrat de deux mois en faveur du club norvégien de Sarpsborg 08 FF.

Actuellement, Franck porte les couleurs de l’AS Cannes en N3.

Résultat de recherche d'images pour "franck dja djédjé nice"

Ismaël Gace (promo 86)

Passé par le centre de préformation du PSG, Ismaël ne se voit pas conservé par son club de coeur. L’OGC Nice profite de l’occasion pour le relancer. Il intègre le centre de formation du club azuréen en 2002.

Le 31 mai 2006, les dirigeants niçois décident de lui accorder leur confiance en lui faisant signer son premier contrat professionnel, d’une durée de trois ans. En effet, le jeune joueur venait d’effectuer une excellente saison avec l’équipe réserve de l’OGC Nice. C’est un joueur polyvalent, pouvant jouer sur le côté gauche de la défense comme dans l’axe central. La saison 2007 lui offre du temps de jeu, à la suite des blessures de certains joueurs de OGC Nice et au départ à la CAN d’autres coéquipiers.

Il apparaît pour la première fois en coupe de la ligue en déplacement à Troyes. La semaine suivante il sera titulaire face au Mans pour sa première apparition en Ligue 1, puis jouant ainsi quelques matches. Satisfait de ceux-ci, en mars 2008 le club de l’OGC Nice prolonge son contrat de deux années supplémentaires. En janvier 2009, il est prêté à Rodez en National1. Après un retour convaincant à Nice, il signe en juillet 2011 un contrat de trois ans à l’US Boulogne évoluant alors en Ligue 2.

Il aura disputé 50 rencontres avec l’OGC Nice et inscrit 2 buts.

Résultat de recherche d'images pour "ismael gace nice"

Matthieu Esposito (promo 81)

Formé au PSG à la fin des années 90, Matthieu ne se voit pas proposer de contrat professionnel. Il quitte le club en 99 pour signer à Cagnes-sur-Mer. Il participe à la montée du club de DH à CFA2, tout en attirant les recruteurs de l’OGC Nice.

Le club azuréen l’engage pour deux saisons pour renforcer son équipe réserve en CFA. Bis repetita, aucun contrat pro à l’issue de cette aventure.

Il croisera de nouveau la route du PSG, en affrontant la réserve sous le maillot d’Aurillac où il est reparti jouer en CFA.

Après des expériences à Saint-Raphaël, Nevers et Saint-Jean-Beaulieu, il endosse le costume d’entraîneur en dirigeant l’équipe féminines de l’OGC Nice, avec succès puisque ses protégées ont obtenu la montée en D2.

Résultat de recherche d'images pour "mathieu esposito nice"

Larrys Mabiala (promo 87)

Passé par le centre de formation du PSG, il fait ses débuts avec le groupe professionnel à l’occasion du seizième de finale de la Coupe de la Ligue contre Lorient au Parc des Princes le 20 juin 2006. Il signe son premier contrat professionnel presque dans la foulée en novembre 2006 alors qu’il était blessé pour une durée indéterminée (les médecins du club ne connaissaient pas l’exactitude de sa blessure). Il revient finalement de blessure en février 2007 sous les ordres de Paul Le Guen, alors qu’il avait signé son contrat professionnel sous l’ère Guy Lacombe.

Après quelques semaines d’entraînement seulement, l’entraîneur décide de l’aligner d’entrée lors des huitièmes de finale aller de la coupe de l’UEFA à Lisbonne contre le Benfica.

Le 20 mars 2009, il est titulaire pour la première fois en championnat avec le PSG lors de la 29e journée contre le Toulouse FC pour une lourde défaite (1-4), au cours de laquelle il est l’unique buteur parisien. Il sera reconduit lors de la 30e journée contre l’OGC Nice pour une victoire cette fois (2-1). Il dispute également plusieurs fins de matchs en Coupe de l’UEFA.

Faisant face à une lourde concurrence à son poste, il refuse une prolongation de contrat offerte pas le PSG et s’engage en juin 2009 avec l’OGC Nice pour une durée de quatre ans. À Nice, où il évolue à tous les postes de la défense d’arrière droit à arrière gauche sans vraiment jouer défenseur central plus de deux matchs d’affilée, il fait partie de l’une des pires défenses du championnat avec vingt buts encaissés sur les neuf premières journées de championnat.

Il reste cependant un titulaire régulier jusqu’au 20 décembre 2009 où il connait sa première blessure au genou droit à la suite d’un contact avec Danijel Ljuboja. Sous les ordres de Didier Ollé-Nicolle, il dispute sa saison la plus aboutie en France avec vingt apparitions toutes compétitions confondues. Sa progression y sera ensuite entravée par de multiples blessures qui ne lui permettront jamais de s’imposer sur le long terme, ne prenant part qu’à dix-sept matchs de championnat sur les saisons 2010-2011 et 2011-2012.

Au total, il comptabilise 42 rencontres disputées avec l’OGCN.

Actuellement, il évolue au Portland Timbers (USA) depuis 2017.

Résultat de recherche d'images pour "larrys mabiala nice"

Stanley Nsoki (promo 99)

Né à Poissy, il grandit à Évry et à Roissy-en-Brie en Seine-et-Marne, en banlieue parisienne. Né d’une mère congolaise et d’un père centrafricain-congolais, il est le troisième enfant de la fratrie. Il commence le football à l’âge de 8 ans à l’US Roissy-en-Brie.

À 12 ans, il intègre le Paris Saint-Germain. À 18 ans, il signe un contrat de stagiaire-pro et intègre l’équipe réserve du club. Dans une interview accordé en 2018 il déclare s’entraîner énormément en dehors des entraînements collectifs depuis sa signature.

Il joue son premier match avec le Paris Saint-Germain contre le SM Caen le 20 décembre 2017 (victoire 3-1 au Parc des Princes). En juillet 2018, avec le Paris Saint-Germain, il participe à trois matchs de l’International Champion Cup, où il a connu deux défaites et une victoire. Il a également joué deux match amicaux contre des clubs français pour un bilan d’une victoire et d’une défaite. Le 4 août 2018, il s’illustre par deux passes décisives pour Christopher Nkunku et Timothy Weah en Trophée des champions face à l’AS Monaco.

Le 16 septembre 2018, Nsoki signe son premier contrat professionnel avec le Paris Saint-Germain.

Convoité par la Juventus de Turin et par l’Olympique lyonnais, il s’engage le 31 août 2019 en faveur de l’OGC Nice, en échange d’une indemnité de transfert de 12 millions d’euros. Son transfert est le symbole du Gym version INEOS, puisque le nouvel investisseur anglais souhaite s’appuyer sur des jeunes talents pour mettre en place son projet de développement.

Résultat de recherche d'images pour "stanley nsoki nice"

Grégory Paisley (promo 77)

Repéré très jeune, alors qu’il joue à la Jeunesse sportive de Pantin, son entraîneur conseille à ses parents d’aller l’inscrire dans un des clubs formateurs de la Région parisienne. C’est ainsi qu’il arrive au Paris Saint-Germain (PSG). Il dispute son premier match en Ligue 1 avec le PSG le 16 octobre 1998 contre l’Olympique lyonnais.

Après avoir joué notamment au PSG et au FC Sochaux, il rejoint le club de Troyes en 2005. En juin 2007, son transfert à l’Olympique de Marseille ne se conclut pas à cause de l’indemnité de transfert de 2 millions d’euros jugée trop onéreuse par le club marseillais. Il critique ouvertement son club et émet le désir de le quitter. Finalement, il est transféré au RC Strasbourg pour 3 ans.

En juillet 2009, il signe un contrat de 2 ans avec l’OGC Nice. Il y dispute 41 matches en deux saisons.

Puis au cours de l’été 2011, il s’engage avec l’En Avant de Guingamp promu en ligue 2. À la fin de la saison, son contrat n’étant pas renouvelé, il termine sa carrière professionnelle en quittant le club

Résultat de recherche d'images pour "grégory paisley nice"

Lyazid Sandjak (promo 66)

Formé au PSG, le natif de Montreuil-sous-Bois y début également chez les pros où il joue 77 matches pour 8 buts inscrits. Alors que le club parisien entre dans l’ère Canal+, l’international algérien sent qu’il n’est plus désiré.

Il signe à Nice en 1992 et y joue 97 matches pour 29 buts inscrits. Une réussite totale pendant trois ans. L’ASSE le débauche, le temps d’un an, avec un bilan mitigé.

Résultat de recherche d'images pour "liazid sandjak nice"

Franck Vandecasteele (promo 67)

Formé au PSG entre 1983 et 1991, il quitte le club pour rejoindre le Stade Lavallois. Après plus de 100 matches en D2, il signe au SC Bastia avec qui il atteint la finale de la toute première coupe de la Ligue, battu par le PSG au Parc des Princes…

Ses bonnes prestations attirent l’OGC Nice qui l’engage en 98 après trois années passées en Corse. Il dispute 49 rencontres pour le club azuréen et y inscrit 9 buts. Pas suffisant pour être un titulaire en puissance. Il quitte le club pour le FC Sochaux, après seulement une saison.

Résultat de recherche d'images pour "franck vandecasteele nice"

Olivier Veigneau

Né en 1985, Olivier a porté le maillot du PSG chez les benjamins après avoir joué à Fourqueux, mais c’est à Monaco qu’il a suivi toute sa formation pour devenir footballeur professionnel.

International espoir français (8 sélections), Olivier veut être titulaire, c’est ce que lui garanti Frédéric Antonetti à Nice, il demande donc à Monaco de le prêter une saison à l’été 2006. Malheureusement, il ne bénéficiera pas d’énormément de temps de jeu (21 matchs) et sera devancé au poste d’arrière gauche par le capitaine niçois, plus expérimenté, Cédric Varrault.

De retour à Monaco, il ne jouera aucun match jusqu’au mercato d’hiver. Il prendra donc la décision de signer en Bundesliga, à Duisbourg.

Actuellement, il évolue à Kasimpasa en Turquie qu’il a rejoint en 2015 et avec qui il est sous contrat jusqu’en 2020.

Résultat de recherche d'images pour "olivier veigneau nice"

Laurent Bonadéi

Laurent a encadré les jeunes du PSG entre 2011 et 2015 (U17 et U19, deux ans respectivement). Il a notamment eu sous ses ordres des joueurs comme Adrien Rabiot, Hervin Ongenda, Mike Maignan, Presnel Kimpembe, Jean-Kevin Augustin, Kingsley Coman, Moussa Dembele ou encore les jeunes U17 champions d’Europe comme Edouard, Ikoné, Georgen, Doucouré, Callegari.

Il rejoint ensuite le centre de formation de l’OGC Nice où il dirige l’équipe réserve jusqu’à l’été dernier. Un club qu’il avait déjà fréquenté dans les années 2000.

Depuis fin août, il officie auprès d’Hervé Renard et de la sélection Saoudienne.

Image associée