[Titis Sphère] Les Titis et le Montpellier HSC

Publié le

Le PSG se déplace au stade de la Mosson pour y défier Montpellier Hérault Sport Club (6e), ce samedi (17h30), pour le compte de la 17ème journée de Ligue 1. L’occasion pour LTDPSG de vous faire (re)découvrir les Titis passés par le MHSC.

Alors que le club vient de se hisser en Division 1, Daniel Zorzetto (promo 53) rejoint le Montpellier PSC (Paillade Sport Club) en 1981. Malheureusement la formation ne se maintient pas l’année qui suit. A l’issue de la saison en Division 2 (1982-83), Zorzetto s’engage avec Reims.

Jean-Claude Lemoult (promo 60) est sans aucun doute l’une des figures de l’histoire Montpelliéraine. Débarqué en 1986, il participe à la montée en première division en 87 (en remportant la Division 2), puis permet au club de se classer troisième de Division 1 en 88. Deux ans plus tard (en 90), Lemoult soulève la deuxième Coupe de France de Montpellier (après 1929) et donc le cinquième titre du MHSC (Trois Divisions 2 et une Coupe de France). La suite est encore meilleure, puisqu’au cours de la saison 1991 il participe à la plus grande performance européenne de Montpellier en atteignant les quarts de la Coupe des coupes (ancienne C2). Il terminera ensuite sa carrière à Nîmes de 1991 à 93.

Résultat de recherche d'images pour "jean claude lemoult montpellier"

François Lemasson (promo 63) n’a passé qu’un an à Montpellier (91-92) et n’y a pas disputé la moindre minute avec l’équipe première.

Résultat de recherche d'images pour "françois lemasson"

En deux ans à Montpellier, le très précoce Joel Fréchet (promo 65) – il débute en première division à 15 ans, 10 mois et 16 jours avec l’OL – dispute 36 matches de Division 1 (39 ttc) et remporte la Coupe d’été 92 (ancêtre de la Coupe de la Ligue).

Résultat de recherche d'images pour "joel fréchet montpellier"

C’est sur une erreur de sa part que le plus beau parcours européen de l’histoire du MHSC va toucher à son terme une soirée de 1991. Montpellier vient d’éliminer coup sur coup deux vainqueurs de Coupe des Clubs Champions (le PSV Eindhoven et le Steaua Bucarest) et a obtenu un «bon» nul (1-1) à Old Trafford. Mais alors que le club est aux portes des demies, Claude Barrabé (promo 66) concède un but dans le temps additionnel de la première mi-temps face aux Red Devils. Sur un coup franc de Clayton Blackmore, Barrabé manque son intervention et voit le cuir lui filer entre les jambes. Les Montpelliérains ne sont remettront pas (score final 2-0). Deux énormes déceptions viendront ensuite s’ajouter à celle-ci. En 1992 d’abord, il n’est pas retenu dans la liste pour disputer l’Euro en Suède, puis en 94 il perd 3-0 une finale de Coupe de France. Devenu une doublure à compter de la saison qui suit, il rejoint Caen.

Résultat de recherche d'images pour "claude barrabé montpellier"

Rapidement devenu titulaire à Montpellier, Francis Llacer (promo 71) participe à la remontée du club en 2001 dès sa première saison. Rappelé par Luis Fernandez l’année suivante au PSG, son premier amour, il abandonne son statut d’incontournable au MHSC pour retrouver la capitale deux ans après en être parti.

Résultat de recherche d'images pour "llacer montpellier"

Montpelliérain durant une saison (2012-13), Gaëtan Charbonnier (promo 88) découvre avec le MHSC la Ligue des champions et y inscrit son premier but dans cette compétition lors d’un match face à l’Olympiakos. Avec seulement 4 buts en 26 apparitions en Ligue 1 et face à la concurrence d’Emanuel Herrera, Charbonnier décide de quitter le club à l’issue de la saison pour rejoindre le Stade de Reims.

Résultat de recherche d'images pour "charbonnier montpellier"

Transféré à Montpellier à l’été 2013, Yassine Jebbour (promo 91) évolue 14 fois avec le maillot héraultais lors de sa première saison, puis n’apparaît qu’à une unique reprise l’année qui suit. Il est finalement prêté à l’AS Varèse (deuxième division italienne) pour six mois à partir de février, sans réellement gagner en temps de jeu (2 rencontres), puis définitivement transféré à Bastia à l’été 2015.

Résultat de recherche d'images pour "jebbour montpellier"

S’il brille du côté de Lille depuis 2018, Jonathan Ikoné (promo 98) n’a pas connu la même réussite lors de ses deux prêts consécutifs à Montpellier (2016 à 2018). Parti faire ses armes loin de la capitale où il est peu utilisé (4 bouts de matches), Ikoné peine à se montrer décisif (3 buts et 2 passes décisives en 37 parties) et à s’épanouir dans le dispositif très défensif Michel Der Zakarian.  

Résultat de recherche d'images pour "ikoné montpellier"

Et aussi

En trois saison du côté du MHSC (1989-92), l’actuel coach adjoint des U19 du PSG, Vincent Guérin (promo 65), remporte la Coupe de France 1990, participe au parcours européen de 1991 du club, et dispute 111 parties.

Résultat de recherche d'images pour "guérin montpellier"

Une Coupe d’été 1992 et deux finales (Coupe d’été 1994 et Coupe de France 1994). Voilà le palmarès de l’ex-directeur du CFA du PSG, Bertrand Reuzeau (promo 66), à Montpellier, durant ses 165 matches disputés avec le club sudiste.

Résultat de recherche d'images pour "reuzeau montpellier"

Formé au MHSC, l’ex coach de la réserve du PSG, Franck Rizzetto (promo 71), quitte la Paillade en 1998 avec 203 matches au compteur et deux finales (Coupe d’été 1994 et Coupe de France 1994). Il est actuellement adjoint de Michel Der Zakarian auprès de l’équipe fanion du MHSC.

Image associée