[Titis Sphère] Quels jeunes formés au club ont marqué des points durant la préparation ?

Publié le

A la veille du lancement de la saison de l’équipe A du PSG, dans le cadre du Trophée des Champions face à Rennes à Shenzen (13h30, heure française), LTDPSG fait le bilan de la préparation des Titis.

Le retour de la « guerre » des goals ?

Alphonse Areola ou Kévin Trapp, Kévin Trapp ou Alphonse Areola…le débat reste entier. A l’orée de la saison les deux portiers se sont partagés le temps de jeu : une mi-temps chacun face à Dresde et Nuremberg, un match entier pour Areola face à l’Inter et même tarif pour Trapp face à Sydney.

Si Thomas Tuchel a entretenu le suspens en conférence de presse ce vendredi, la tendance pour le Trophée des champions penche légèrement pour le Titi de 26 ans, très en vue face à l’Inter (5 arrêts).

Garissone Innocent, qui a fait acte de présence à quatre reprises sur le banc de touche, est malheureusement contraint au départ.

La défense a un incroyable talent

Si le secteur défensif du PSG est très fourni avec notamment cinq centraux de métiers (Silva, Marquinhos, Kimpembe, Kehrer, Diallo), l’arrivée des coupes pourrait offrir des opportunités à certains jeunes aperçus lors de la préparation estivale.

En tête de liste : le Titi d’Or 2018 Arthur Zagré. Le latéral gauche de poche (1m68) devra certes faire face à une concurrence de choix avec Layvin Kurzawa et Mitchel Bakker, voir Abdou Diallo, pour la place de doublure derrière Juan Bernat, mais les encouragements de Thomas Tuchel au bord du terrain prouvent qu’il a une carte à jouer.

Malgré un tir au but manqué face à l’Inter, Zagré a joué lors de chacune des quatre rencontres (129 minutes en cumulé) et s’est globalement montré très actif, même dans un rôle qui n’était pas forcément le sien. Surtout, il s’est démarqué face au Dynamo Dresde avec un but (48e) et 100% de passes réussies.

L’autre patte gauche, celle d’Isaac Hemans Arday, bien qu’à son avantage à chaque apparition risque de tomber aux oubliettes. Un prêt est vivement conseillé pour ce joueur exemplaire tant sur qu’en dehors du rectangle vert.

Pour les autres, cela semble également plus compliqué. Les axiaux Loïc Mbe Soh et Tanguy Nianzou Kouassi évoluent dans une zone où il y a abondance de biens avec notamment le retour de Presnel Kimpembe, tandis que Thilo Kehrer et Colin Dagba (qui a fait son retour de blessure face à l’Inter) devraient assurer la relève de Thomas Meunier.

Enfin, Stanley Nsoki pourrait selon toute vraisemblance quitter le club dans les prochains jours, malgré un talent manifeste.

Précis comme Aouchiche

L’autre belle surprise (s’il en s’agit d’une) est venue d’Adil Aouchiche (17 ans). Le milieu a montré une vista et une technicité qui ne sont pas passées inaperçues (plus de 90 % de passes réussies lors de ses quatre apparitions et un but à la 71e face à Dresde). Des faux airs de Thiago Motta, un calme olympien et la tête sur les épaules…De là à grappiller du temps de jeu dans un secteur largement renforcé cet été (Gueye, Herrera, Sarabia…) ? Peut-être…mais quand ?

Azzedine Toufiqui, également annoncé partant, a dans une moindre mesure lui aussi été intéressant. Une technique irréprochable, mais quelques difficultés pour faire exploser les verrous adverses. Sa débauche d’énergie et sa vision du jeu devraient vite trouver preneur.

Güclü, roi du money-time

En attaque, Virgiliu Postolachi s’est offert un dernier pion (61e, face à Dresde) avant de filer à Lille. Au revoir et surtout merci pour avoir toujours tout donné sous le maillot rouge et bleu Posto’ !

Le jeune Romaric Yapi a fêté ses 19 ans avec une première apparition chez les pros, sans réel relief. A lui de rayonner dans sa catégorie d’âge pour de nouveau être convoqué par le technicien allemand.

L’international turc U19 Metehan Güclü s’est une nouvelle fois mué en Supersub en inscrivant une splendide «Madjer» à la 89e minute de jeu face à Sydney. Un nouveau but avec les pros, après celui inscrit en L1 face à Nantes, en seulement 16 minutes sur le pré. Avant de lui aussi plier bagage ?

Stats en stock

16/07/19 : Dynamo Dresde (D2/All) – PSG 1-6 (0-3)

Buts : Zagré (48′) Postolachi (61′) Aouchiche (71’/passe de Zagré)

Avertissement : Hemans Arday (86′)

Titulaire : Areola (45′)

Entrés en jeu : Mbe Soh (46′) Zagré (46′) Aouchiche (56′) Postolachi (57′) Nianzou Kouassi (62′) Yapi (62′) Hemans Arday (62′) Nsoki (62′)

Banc de touche : Innocent

20/07/19 : Nurnberg (D2/All) – PSG 1-1 (0-1)

Titulaire : Areola (45′)

Entrés en jeu : Nianzou Kouassi (63′) Guclu (63′) Aouchiche (66′) Nsoki (67′) Toufiqui (67′) Hemans Arday (67′) Mbe Soh (67′) Zagré (67′)

Banc de touche : Innocent

27/07/19 : PSG – Inter Milan (D1/Ita) 1-1 (1-0) puis (5-6 tab)

Tirs au but réussis : Hemans Arday, Mbe Soh

Tirs au but manqués : Aouchiche, Zagré

Titulaire : Areola (90′)

Entrés en jeu : Mbe Soh (74′) Hemans Arday (74′) Dagba (74′) Zagré (74′) Nianzou Kouassi (74′) Aouchiche (74′)

Banc de touche : Innocent, Nsoki, Toufiqui, Guclu

30/07/19 : PSG – Sydney FC (D1/Aus) 3-0 (2-0)

Avertissement : Nianzou Kouassi (30′)

Titulaire : Nianzou Kouassi (45′)

Entrés en jeu : Mbe Soh (46′) Hemans Arday (46′) Guclu (46′) Zagré (46′) Dagba (46′) Aouchiche (46′)

Banc de touche : Areola, Innocent, Nsoki, Toufiqui

11 Titis utilisés – 3 buteurs

Matches joués : Nianzou Kouassi (1T+3R) Aouchiche, Hemans Arday, Mbe Soh, Zagré (4R) Areola (3T) Dagba, Guclu, Nsoki (2R) Postolachi, Yapi (1R) Innocent (4 bancs)

Buts : Guclu, Zagré, Postolachi (x1)

La vérité d’un jour n’est pas forcément celle du lendemain, ce n’est pas Lorenzo Callegari qui nous contredira. Auteur d’une excellente préparation d’avant-saison avec les pros en 2016 aux USA, le milieu de terrain vient de s’engager avec l’US Avranches en National 1…