[Trophée des Champions] Ménès : « Paris a gagné sur un rythme médiocre, avec Verratti en 10 qui est une aberration »

Publié le

Aligné en meneur de jeu pour la troisième fois consécutive par son entraîneur Mauricio Pochettino, le milieu du Paris Saint-Germain Marco Verratti (28 ans, 16 matchs toutes compétitions cette saison) a eu une influence limitée mercredi à l’occasion du Trophée des Champions face à l’Olympique de Marseille (2-1). Pour le consultant de Canal +, Pierre Ménès, cette expérimentation n’a que trop duré et l’Italien doit retrouver sa position naturelle, un cran plus bas.

« Paris a gagné et pourtant, on a eu droit à un tout petit PSG, qui a joué sur un rythme qu’on peut qualifier de ‘pépère’ si on veut être gentil et de ‘médiocre’ si on veut être méchant. Avec une aberration, à savoir ce repositionnement de Verratti au poste de numéro 10 opéré par Pochettino. L’Italien n’a pas les qualités pour jouer à ce poste, il ne touche pas assez la balle et je le trouve bien meilleur et bien plus utile lorsqu’il joue plus bas », a tranché le journaliste sur son blog.A priori, le chroniqueur va devoir prendre son mal en patience puisque Pochettino compte visiblement continuer à utiliser le natif de Pescara en numéro dix.