[Trophée des Champions] PSG-OM 2-1 (1-0)

Publié le

Mauricio Pochettino remporte son premier Classique à la tête du Paris Saint-Germain. Le PSG a dominé l’Olympique de Marseille (2-1) ce mercredi dans le Trophée des Champions.

S’il fallait deux bonnes interventions d’Alvaro dans les pieds d’Icardi et de Mbappé en début de rencontre, l’OM n’était pas réellement mis en danger durant la première demi-heure et offrait une belle opposition dans une rencontre équilibrée, durant laquelle aucune équipe ne parvenait à se procurer de véritable occasion de but pendant trente minutes. Icardi et Mbappé avaient chacun leur tour trouvé le chemin des filets, mais leurs buts avaient été logiquement refusés pour une position de hors-jeu.

Après la demi-heure de jeu, le Paris SG prenait peu à peu le dessus dans cette partie et la pression s’accentuait devant le but de Mandanda. Marseille avait plus de mal à sortir de sa moitié de terrain et craquait à six minutes de la pause. Sur un bon ballon de Di Maria dans la surface, Icardi plaçait une tête détournée par Mandanda mais suivait bien pour pousser le ballon au fond des filets (1-0, 39e). Paris passait proche du break dans les arrêts de jeu sur une frappe d’Icardi qui heurtait la barre transversale !

L’OM revenait en seconde période sans Mandanda, blessé et remplacé par Pelé à la pause, mais avec de bonnes intentions. A l’image d’un Thauvin dans tous les bons coups. L’ailier olympien s’illustrait notamment sur une chevauchée de 60 mètres sur le côté droit conclue par une frappe repoussée par Navas ! Marseille n’avait pas lâché dans cette partie et le gardien parisien devait s’employer ensuite sur une reprise de Caleta-Car à l’entrée de la surface.

Les minutes passaient et Paris donnait l’impression de gérer son court avantage au score, tandis que l’OM continuait d’y croire et se procurait de belles opportunités sur des contres bien menés. Mais les hommes d’André Villas-Boas manquaient toujours de justesse dans le dernier geste pour réussir à inquiéter Navas.

Finalement, le PSG faisait le break en fin de rencontre sur un penalty de Neymar, obtenu par Icardi (2-0, 85e). Paris avait fait la différence et la réduction du score sur un but de Payet (2-1, 89e) arrivait trop tard pour l’OM, qui a poussé jusqu’au bout pour égaliser.