[Trophée des Champions] PSG-OM : historique des Clasicos

Publié le

Le PSG retrouve l’OM pour le Trophée des champions. S’ils ont perdu au Parc des Princes en septembre, les statistiques restent largement à l’avantage des Parisiens.

Quatre mois plus tard, les deux formations se retrouvent à Lens pour le Trophée des champions. L’OM va toujours pareil qu’en septembre. Irréguliers, les hommes d’André Villas-Boas alternent le correct, et le beaucoup moins bien, mais restent dans la course pour l’Europe en championnat avec un bilan de 5 nuls, 8 victoires, 8 défaites depuis leur succès à Paris. En face, la saison des Parisiens est très décevante. Miné par les blessures et les frasques de ses stars, pas au niveau cette saison, le club parisien n’est « que » deuxième du championnat. À égalité avec Lille, et à un point de Lyon, qui fait une bien meilleure impression cette saison. Jusqu’à limoger son entraîneur Thomas Tuchel, remplacé par Mauricio Pochettino la veille de Noël. Ils comptent tout de même 7 points d’avance sur l’OM (6e), qui a deux matches en retard.

Mais André Villas-Boas l’a confié : « Le championnat de France est le plus déséquilibré du monde« . Et les stats de ce clasico restent largement en faveur du PSG, tout comme la dynamique des derniers matches et le palmarès dans ce Trophée des Champions, qui s’apparente maintenant à une formalité pour lancer la saison parisienne (ils ont remporté les huit derniers), quand il est joué en début de saison. Les Olympiens eux, l’ont joue et gagné, pour la dernière fois en 2011, face à Lille.

André Villas-Boas disputera son troisième match contre Paris.  « Je m’étais raté sur le premier« , a-t-il confié hier en conférence de presse, alors que l’OM avait été largement défait (4-0). S’il partage avec Mauricio Pochettino le fait d’avoir entraîné Tottenham dans les années 2010, ce sera la première fois qu’il l’affronte. « C’est dur de voir une différence avec Pochettino en une semaine. C’est toujours une équipe basée sur les individualités. Ils ont changé sur les coups de pied arrêtés et la façon de défendre, en zone, d’hommes à hommes. Mais il n’a pas eu de temps non plus pour travailler. » Passé par Paris quand il était joueur, l’Argentin est en tout cas conscient de l’importance de ce match en France comme il l’a souligné hier lors de sa conférence de presse.

PSG-OMMatchsVictoires du PSGMatchs nulsVictoires de l’OMButs pour PSGButs pour OM
Ligue 182311932106104
Coupe de France1310212611
Coupe de la Ligue220052
Trophée des champions101000
Total98432233141117