[Revue de Presse-Anciens] Sikou Niakaté retourne à Guingamp (Ouest France)

Publié le

L’été 2018, Sikou Niakaté a signé un contrat de quatre saisons avec l’En Avant Guingamp. Il avait, dans la foulée, été prêté à Valenciennes, son club formateur, avec lequel il a disputé 14 rencontres de Ligue 2. En deuxième partie de saison, il avait disparu des radars avant d’accrocher le maintien avec le club nordiste. Il revient pour Ouest France sur son retour en Bretagne.

Dans quel contexte avez-vous signé à Guingamp ?

« Ça s’est fait en toute fin de mercato. Je savais que le président de Valenciennes (Eddy Zdziech) et l’entraîneur (Réginald Ray) voulaient me vendre parce qu’ils en avaient besoin pour la santé financière du club. Ils avaient opté soit pour moi, soit pour Julien Masson. Et à cette occasion, avec mes agents, on avait parlé avec Bertrand Desplat. J’avais également échangé avec Antoine Kombouaré et on avait trouvé un arrangement où l’En Avant me prêtait à Valenciennes pour que je puisse continuer à jouer, et ensuite les rejoindre en Ligue 1. »

Sikou Niakaté (à gauche) découvre cette année le Pro Park, après avoir été acheté la saison dernière à Valenciennes.

N’était-ce pas bizarre de faire une saison à Valenciennes en étant joueur de Guingamp ?

« Pour moi, ça ne changeait rien. Je continuais à travailler de la même façon parce que je n’avais pas encore mis un pied dans mon nouveau club. J’ai joué 14 matches, mais j’espérais plus. Ça ne s’est pas très bien passé en deuxième partie de saison. Il y a eu des nouveaux joueurs et ça a été un peu compliqué avec le coach. Je n’ai pu rejouer qu’en fin de saison, quand il y a eu des blessés. C’était dur. J’avais besoin de jouer. Et comme le coach ne comptait pas sur moi, je voulais jouer en réserve. Il ne voulait pas que j’y aille, mais j’en avais besoin pour avoir du rythme. Mais j’ai continué à bosser. Comme je savais que j’avais Guingamp à l’arrivée, c’était une motivation supplémentaire. »

Comment vous définiriez-vous en tant que joueur ?

« Je suis un gaucher qui évolue axe gauche avec un bon sens de l’anticipation. J’ai aussi une bonne qualité de relance. Mais surtout, je fais partie de ces défenseurs qui aiment se projeter pour apporter du surnombre. »

Powered by Live Score & Live Score App