[15J-N2] US St-Malo (4) – PSG B (11) 1-1 (0-1) "Les Malouins privent les Titis d'un joli cadeau de Noël…"

Publié le

C’est devant deux anciens joueurs du PSG, Patrice Loko et Philippe Jeannol que les Titis du PSG ont obtenu un bon match nul (1-1) à Saint-Malo (où ont évolué plusieurs Titis) ce samedi (18h00) pour le compte de la 15e journée du groupe C de National 2.

Comme nous l’avions annoncé dans notre présentation d’avant-match, cette affiche s’annonçait palpitante, puisque les deux meilleurs buteurs du championnat allaient s’affronter (Sébastien Persico 11 buts et Metehan Guclu 9 buts) ! Et ils se sont mis une nouvelle fois en évidence puisqu’ils ont chacun ajouté une unité supplémentaire à leur compteur…
En effet, dans le temps additionnel, l’inévitable Sébastien Persiso a inscrit le but de l’égalisation. Il aurait même pu récidiver une minute plus tard, mais sa reprise acrobatique passait à côté. Cela aurait été cher payé pour les jeunes parisiens, qui ont eu la maîtrise des opérations durant les 25 dernières minutes de la première mi-temps. Dès la 10e minute, les Malouins s’étaient fait assez bêtement surprendre sur un coup franc d’Isaac Hemans Arday, transformé de la tête par l’international U20 turc, Metehan Guclu. Plus conquérants, plus rapides sur le ballon, les Titis aurait même pu tromper Lugier par deux fois (44’ et 45’ + 2) par le talentueux latéral gauche Arthur Zagre (ci-dessous).

Arthur Zagre a failli surprendre par deux fois, en fin de première mi-temps, le gardien Lugier et le défenseur Delalande.

Changement de décor après la pause. Saint-Malo retrouvait la pugnacité de son entame de match, à l’image de Lahaye, dont le ballon de la tête passait tout près des buts parisiens (47’). Mais les hommes d’Hervé Guégan se montraient toujours aussi menaçants et Lugier devait intervenir devant Lucas Bernadou (53’). Tout juste entré, Eric Junior Dina Ebimbe était à deux doigts de corser l’addition mais sa reprise, au point de penalty, partait dans les airs (65’). Puis, Saint-Malo, plus en jambes, finissait fort avec Moyo (86’), puis Persico, qui faisait parler la poudre (90’+1′), bien alerté par Delalande. Mais l’USSM n’était pas à l’abri sur des contres visiteurs rondement menés. Notamment celui de Postolachi, qui obligeait Lugier à intervenir dans ses pieds (90’+3′).
Ce match laissait un nouveau goût amer à Pierre-Yves David avec un but refusé à Persico (19’) et un penalty non sifflé pour faute de main parisienne. « En plus, on n’est pas récompensé au score par rapport à la qualité de notre prestation », exprimait-il dans la presse locale.

Cette rencontre fut également l’occasion de retrouver deux anciens Titis : Mathieu Sail (Promotion 91) présent sur le banc et Bryan Labissière (Promotion 97) titulaire d’entrée sur le côté gauche de l’attaque locale. Malgré une bonne prestation de leur part, les Titis n’ont pas réussi à s’imposer sur un terrain où ils n’ont plus gagné depuis 18 ans…

US ST-MALO – PSG B 1-1 (0-1)

Terrain =

Stade De Marville
Terrain Honneur
Avenue De Marville
35400 St Malo

Officiels =

Arbitre centre : BARBIN KEVIN
Arbitre assistant 1 : CHEREL OLIVIER
Arbitre assistant 2 : LEBRUN OLIVIER
Délégué principal : DESMOTS PATRICE
Délégué accompagnateur : DE MARI DIDIER

Affluence =

1 238 spectateurs

Buts =

Persico (90’+1′) ; Guclu (10′)

Avertisements =

Persico (20′) : Sissako (46′) Bernadou (70′)

USSM =

Lugier – Leroyer (Feqrache 73′), Lahaye (c), Delalande, Njoh Eboa (Diakité 73′) – Even, Peron (Moyo 62′), Vieira – Oumaouche, Persico, Labissière. Coach : P-Y.David Non-utilisés : Sail et Touré.

PSG B =

Chesneau – Luzayadio, Sissako, Epaillard, Zagre – Bernadou, Hemans Arday (Dina Ebimbe 64′) – Toufiqui, A.Yaisien (c), Adli (Postolachi 86′) – Guclu (Attah 46′). Coachs : Leeroy Echteld et Hervé Guégan. Non-utilisés : Ouvry et Mzaouiyani.
Absents : Cibois, Diaby, Rimane, N’Soki, Weah (Entraînement Pros) Bernede, Dagba, Haddadou, Fadiga, Georgen, Innocent, Mbe Soh, Yapi, Fressange, Konaté (choix/blessés/perso)

Les autres rencontres =

Classement =

Prochain RDV =

16e journée : PSG B – AS Poissy (le samedi 12 janvier – 18h00 – Camp des Loges)

(crédit photos : Le Télégramme)