[Exclu] Bryan Labissière (US St-Malo/N2) : « Jouer au plus haut niveau avec les Titis de ma génération ! »

Publié le

Profil =

Nom : Labissière
Prénom : Bryan
Né le : 11 février 1997
A : Paris (75)
Taille : 1m72
Poids : 64Kg
Poste : Milieu offensif

Carrière =

CA Romainville (03/05) – FC Les Lilas (05/10) – PSG (10/16) – SO Romorantin (01/18-06/18) – US St-Malo (18/19)

Palmarès =

Champion de France U19 (2016)

Finaliste UEFA Youth League (2016)

International A Haïti (1 sél.)

International U16 Français (6 sél.)

 

« Au PSG, je me suis vu trop bon…

Rebondir au niveau amateur

m’a fait gagner en maturité ! »

 

954_2019021517483512.jpg

1/ Salut Bryan, deux ans après ton départ du PSG tu débarques au CDL sous le maillot d’un club adverse ! As-tu un esprit revanchard ou plutôt nostalgique ?

« C’est avant tout un réel plaisir de revoir des gens que j’apprécie. Je n’ai aucun esprit de revanche, ni de nostalgie. Ce qui est fait, est fait ! Cela fait effectivement déjà deux ans que je suis parti, dorénavant je vais de l’avant. »

2/ L’équipe de l’US St-Malo était perçue par tous les connaisseurs comme la favorite pour l’accession en N1. Comment en êtes-vous venus à jouer le maintien ?

« Nous avons réalisé un bon début de championnat, tout se passait très bien. Quelques petits problèmes sont apparus au sein du club, les arbitres ne nous ont également pas gâtés et la chance que peut connaître habituellement un leader nous a fui…C’est toute une succession de paramètres qui ont fait que nous en sommes là aujourd’hui. »

3/ Vous n’avez plus gagné un seul match à l’extérieur depuis 9 mois, le réel problème n’est-il pas celui-ci ?

« Ce n’est pas faux. Mais il faut préciser que nous méritions plus d’une fois de l’emporter ! Je ne sais sincèrement pas comment l’expliquer, c’est à notre coach de trouver les solutions. »

695_2018092920073734.jpg

4/ Es-tu étonné par le classement de l’équipe réserve du PSG ?

« Lors du match aller, nous avons fait match nul (1-1) mais nous méritions sincèrement de gagner. On nous avait refusé un but, pour une faute imaginaire…L’équipe du PSG est très très jeune !  Je me souviens que lorsque je jouais en CFA avec le PSG, nous avions 3/4 joueurs d’expérience. Là, ils n’ont que Abdallah Yaisien. Ils sont dans une situation compliquée, mais ils vont apprendre en jouant pour leur maintien. »

5/ Tu n’as pas joué pendant six mois après ton départ du PSG, pourtant tu restais sur une bonne saison en CFA, mais également sur un titre de champion de France U19 et une finale de l’UEFA Youth League…Comment expliques-tu le fait de ne pas avoir rebondi ?

« Je me suis vu un peu trop bon…Le PSG m’avait proposé un contrat, que j’ai refusé, car je ne voulais pas stagner en CFA. Avec mon conseiller de l’époque, nous avons reçu des offres de clubs de L2. Mais mes potes jouaient tous en L1, donc je n’ai pas voulu prendre au sérieux ces propositions. J’étais plus ambitieux que cela ! Le temps a passé et je me suis retrouvé sans club. Aujourd’hui, je comprends mieux les choses, j’ai mûri. Au PSG, j’étais dans ma bulle. Je jouais beaucoup, j’ai gagné des trophées, j’avais un bon CV, j’ai eu le seul tord de me croire aller facilement très haut. »

1602_2019010711134470.jpg

6/ Comment as-tu vécu cette période d’inactivité ?

« Forcément mal, je ne vais pas le cacher ! Je voyais mes potes intégrer les effectifs pros en L1, je voulais connaître cela aussi. Des agents et des clubs m’ont contacté, mais je n’arrivais pas à accepter ma situation à cause d’une ambition trop élevée je le reconnais. Et puis vînt un appel du SO Romorantin le 1er janvier 2018. Je n’étais pas forcément très chaud, mais mon nouveau conseiller m’a fait comprendre que mon nom n’était plus sur les tablettes des grands clubs. C’est dur à accepter, mais j’ai opté pour ce projet afin d’oublier tout le reste et de ne penser qu’à retrouver mes sensations sur le terrain. Finalement, j’ai repris goût au football, le fait de passer par le monde amateur m’a fait grandir ! J’ai su acquérir une maturité que je n’aurais peut-être pas eu en restant dans une structure professionnelle. Ce passage à Romorantin a été une réussite, j’en profite pour remercier les dirigeants. »

7/ Le 30 mai 2018, tu as honoré ta première sélection avec le maillot d’Haïti. Pas pour n’importe quel match, puisque c’était face à l’Argentine de Lionel Messi à la Bombonera ! Un moment magique ?

« Ce n’est effectivement pas tous les jours que l’on joue contre de tels joueurs et devant 40 000 spectateurs ! Le stade était impressionnant, avec des supporters exceptionnels. Certes, je m’étais déjà entraîné avec les pros du PSG, mais là, c’était encore autre chose…Affronter Lionel Messi, Sergio Aguero, Javier Mascherano, pour ne citer qu’eux, lors d’un vrai match, ça ne laisse forcément pas insensible et c’est là où tu comprends réellement ce qu’est le haut-niveau ! Cette sélection est venue comme une récompense de mes six bons mois passés à Romorantin. J’ai pu échanger mon maillot avec celui de Cristian Pavon, ça restera quoiqu’il arrive un superbe souvenir. Mais ce n’est pas une fin en soi ! On m’a sollicité pour disputer la prochaine Gold Cup, mais je risque de privilégier mon éventuel départ de l’US St-Malo car j’aspire à évoluer à un niveau plus élevé que le N2. »

labissière9

8/ Transition toute faîte, ton nom est apparu dernièrement dans la rubrique mercato, évoquant des contacts avancés avec le FC Lorient. Un départ de l’US St-Malo est-il acté ?

« J’ai été contacté par plusieurs clubs en janvier dernier, mais j’ai souhaité rester à l’US St-Malo pour réaliser une bonne fin de saison. En ce qui concerne les rumeurs, ça parle toujours beaucoup à cette période de l’année ! Je me dis juste que le travail paye et que je ne bosse pas pour rien. Le club m’a aidé et je lui en serais toujours reconnaissant. Nous avons une bonne équipe, il est juste dommage que certains problèmes soient venus parasiter nos ambitions. Nous méritions beaucoup mieux ! »

9/ Plusieurs de tes ex-coéquipiers du PSG jouent au plus haut-niveau. Es-tu toujours en contact avec eux ? Sont-ils restés les mêmes ?

« Nous sommes effectivement toujours en contact. Mes deux meilleurs amis dans le football sont Christopher (Nkunku) et Félix (Eboa Eboa). On échange pratiquement tous les jours. Quand nous sommes à Paris chez nos familles respectives, on fait toujours en sorte de se revoir. On a d’ailleurs projeté de partir prochainement en vacances ensemble. Les liens sont restés intactes, même si nos chemins sont différents. Ils méritent ce qui leur arrive, même si pour Christopher c’est plus compliqué de s’imposer à Paris. J’espère qu’il va trouver un bon club où il pourra réellement s’épanouir. »

10/ Pour clore notre entretien, suis-tu toujours l’actualité des équipes de jeunes du PSG ?

« Je ne regarde plus les résultats comme je pouvais le faire lorsque j’étais encore au club. Je ne connais quasiment plus aucun joueur, à part Nathan Epaillard. Par contre, je n’oublie pas les gens qui ont compté pour moi. Ca va être un réel plaisir de croiser de nouveau les membres du staff, comme ce fut le cas lors du match aller. Je n’occulte pas toutes mes années passées au PSG, mais dorénavant je ne regarde que vers l’avant ! »

labissière10

Propos exclusifs recueillis pour LTDPSG.